Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 18 septembre 2015

Sujet A24

Trouvé sur le blog  http://www.ma-vie-en-internat.blogspot.fr (supprimé depuis).

Bonsoir à tous, désolé de pas avoir écrit depuis un moment mais l’internat c’est vraiment terrible, j’ai plus aucun temps pour moi. Pour donner des nouvelles, je suis toujours au CHU de ***** en 5ème année de médecine.

Alors en rangeant les archives un soir (oui les internes sont de vrais esclaves), j’ai retrouvé un document audio bizarre et qui avait l’air de dater. C’était dans un vieux carton pourri, bien caché en haut d’une étagère. Il avait failli me tomber dessus !
Bref. C’est une expérience faite par un certain Docteur Malibot. Enfin, c’est le nom écrit sur une des cassettes.
Quand elle m’a vu avec le carton, la vieille bique de bibliothécaire a appelé mon chef de service et me l’a pris. Mais bon, vous me connaissez, j’ai réussi à garder une cassette dans la poche de ma blouse.
Au fond je pense que je ne devrais pas retranscrire ce qu’il y a. Encore moins le mettre en ligne sur mon blog. Mais, je ne sais pas... Si c’est ce que je crois, j’ai l’impression que je dois le publier.

Je dois cependant préciser deux choses qui sont assez perturbantes dans cet enregistrement.
La plus dérangeante (et je vous jure que c’est vraiment horrible à entendre) : la voix n’a - malgré le registre et les mots utilisés - aucune émotion. Mais vraiment aucune. Avoir eu à réécouter plusieurs fois cette voix morne... Ça m'a vraiment mis mal à l'aise. Pourtant, j'en ai vu de ces trucs à l'hôpital !
Ensuite, et ça je m’en suis rendu compte au bout de quelques écoutes : le seul son que l’on entend est la voix de la « patiente ». Aucun bruit de respiration, ni d’objet.


"17/12/1999
Début de l’enregistrement, compartiment A24 :

C’est quoi cet endroit ? Il fait noir. Je... Je ne peux pas bouger, aidez-moi... C'est quoi ces électrodes sur mon front ? Pourquoi y'a des fils partout ?
Il fait froid ici. J’ai froid, j’ai horriblement froid. Pourquoi je ne peux pas bouger ?!
Ok, tu peux t’en sortir. Concentre-toi sur une petite partie de ton corps. Le petit doigt. Allez, on le bouge ! Tu peux y arriver ! Rapidement, allez... Ça... Ça... Ça sert à rien !

Où je suis, putain ? Réfléchis, réfléchis... J’étais chez moi, puis... Puis je suis sortie, j’ai traversé la rue et... Et quoi, putain ? Je me souviens de cette lumière. Je... Me souviens du camion... Je... Où je suis... ?! Oh mon dieu, mon dieu, pourquoi moi ?


De la lumière... C’est horrible ; c’est beaucoup trop blanc ! J’ai cette putain d’ampoule dans la gueule.
Qui... Qui êtes-vous ?! Pourquoi vous portez ce masque ?
Répondez... Je sais que tu m’entends, connard, arrête de me regarder comme ça...
...
Je vous en supplie.
Enlevez ce masque ! Dites-moi où je suis. Pitié. Pourquoi je ne peux pas bouger... ? Je suis sûre que vous m’avez droguée !?
Qui êtes-vous ? Je ferai tout ce que vous voulez... Je vous promets que je ne dirai rien.


Aïe. Arrêtez de me piquer. Putain, arrête avec ton aiguille. Me touchez pas. Me touche pas. Où sont mes parents ? Ma sœur ? Je sens que je glisse... Où il m’emmène encore... ? J’ai peur. Il fait de nouveau noir. Je suis fatiguée. Je ne dois pas dormir. Je ne dois pas dormir. Je ne... dormirai... pas.

18/12/1999

J'ai l'impression de devenir folle. Je ne sais plus trop si je dors ou pas...
Il fait totalement noir. J’ai toujours froid. Il a dû éteindre la lumière, ce connard. Pourquoi il ne me fait rien ? Qu’est-ce que c'est que ce détraqué... Je l’entends respirer. Je t’entends, tu sais ! Je t’entends respirer à travers ton masque.


Tu n’es pas seul... Y'a qui avec... ? Ma...


Maman ? Maman, c’est toi ?


Pourquoi tu réponds pas ? Maman, je t’en supplie, écoute-moi. Arrête de parler à l’autre ! Maman ! Maman, je suis là ! Maman !! Dans le noir ! Pourquoi la lumière est éteinte ?
Maman... Maman, pourquoi tu pleures en répétant mon nom ? Je suis juste à côté ! Je suis là ! Non, ne pars pas !! Maman...


Je dois absolument sortir d’ici !
Oh mince, j’avais pas remarqué, mon dieu ça sent fort. Le formol, le propre. L’alcool. Je dois être dans un hôpital. À l’aide... À l’aide !!! Pitié, quelqu’un...

Putain. Je dois saigner... Je ne vois rien. J'ai l'impression de me vider de mon sang.
Je t’entends, du con.
Je t’entends...
Je... t’entends.

19/12/1999

Je ne sais pas ce qu’il m’a fait, ni ce qu’il me veut. Je suis dans le noir et le silence total, mais je sens encore ces mains me toucher. Est-ce que je vais mourir... ? Sauvez-moi. J’ai peur. C’est horrible.


Je ne dois pas me laisser aller. Je sens que je perds pied. Je dois chanter.
Promenons-nous dans les bois...


Je sens que je devrais avoir plus mal que ça. J’ai l’impression d'avoir le ventre ouvert, mais ça fait pas mal. Je n’ai pas mal. Pas. Mal... Est-ce que je rêve ?


Je ne veux pas partir. Je... Je m’endors. Je sens une pression sur ma main. Il me tient la main... Il sait...  J’ai peur... J’ai...

Fin de l’enregistrement."

Il y avait aussi une note que j'ai réussi à récupérer :

"Conclusion du médecin légiste, Dr. M.
Expérience CAP,
Consiste en pose d’électrodes sur la partie frontale du cerveau.
Traduction des ondes émises par le cerveau en ondes radios enregistrées sur cassette audio.

La patiente du tiroir A24.
Son état de conscience post-mortem a duré trois jours.
Par ordre de disparition des sens :
- La vue,
- L’ouïe,
- L’odorat,
- Le toucher et la nociception (sensation de douleur ndla).
Conclusion : théorie de conscience post-mortem validée.

Note : éviter les autopsies avant minimum quatre jours post-mortem."

Le reste est illisible.


28 commentaires:

  1. j'ai pas trop compris l'experience a quoi elle servait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est assez simple, la "patiente" est morte, le docteur lui a placé des électrode au niveau du cerveau, pour voir si le cerveau de la morte réagissez encore après ça mort, et c'est le cas vu qu'on a la retranscription de ce que la morte pensait, donc a noté que son cerveau a continuer d'agir 3 jours après ça mort, c'est pourquoi il dit "éviter les autopsies avant minimum quatre jours post-mortem" c'est a dire ne pas faire d'autopsies sur le corps avant minimum 4 jours après la mort, puisque le cerveau réagis encore. ^^

      Supprimer
    2. ah c'est donc ça. merci

      Supprimer
  2. Pouf ! Elle en jette un max, j'aime beaucoup l'état de conscience du patient.. Ce mettre a sa place durant toute la Creepy~pasta, et ressentir ce qu'elle a du ressentir, ça déboite ! Gg l'auteur :D

    RépondreSupprimer
  3. Cette Creepy me donne le gout de chier tellement que c'est laid! Moi je vais inventer une creepy pas complique! Tu va dans ta cave avec une corde et une chaise et tu te pend!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas besoin de tant de violence... au pire si t'aime pas, dis juste "j'aime pas" et peut-être expliquer pourquoi t'aime pas au lieu d'écrire ça.

      Supprimer
    2. Quand certaines personnes ont quelques dysfonctionnements — momentanés ou pas — au niveau cérébral.

      Supprimer
  4. Franchement, j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. Au début j'ai pas bien saisi, puis j'ai lu les commentaires, j'ai compris, j'ai relu, et franchement, elle est géniale cette creepy

    RépondreSupprimer
  6. Ahah super pasta ! Elle me rappelle un ancien épisode des Contes de la Crypte (Abra Cadavra) qui aborde le même thème.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai bien aimé, j'ai pas réussi à trouver la fin au départ mais une fois qu'elle tombe on comprend mieux certains flous. Signes d'un texte bien travaillé =D

    RépondreSupprimer
  8. Ma creepypasta préférée et j'en ai lu beaucoup !
    Super taf <3

    RépondreSupprimer
  9. previsible, mais sympa

    RépondreSupprimer
  10. Je comprends pas, si sa voix est totalement plate, morne, comment on peut entendre la panique, les questions, dans l'enregistrement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surement retranscrit de cette façon afin de donner du sens à ce qu'elle pense, sinon la lecture serait horrible.

      Supprimer
  11. Je suis la seule à avoir pensé à mission impossible en lisant cette pasta en fait ?

    RépondreSupprimer
  12. Tu es tout à fait la seule!!
    Désolé..
    Bonne pasta en effet mais de là a dire que c'est la meilleure qu'on aie lu..
    M'est avis que tu devrais encore farfouiller sur ce site!!
    ;)

    RépondreSupprimer
  13. Bof... Ça partait bien mais la chute est mauvaise je trouve, ON EST PAS CONSCIENT APRÈS LA MORT ARRÊTEZ AVEC ÇA !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes dans un site de creepypasta, pas dans un cours pour interne.

      Supprimer
    2. Les Slenderman, zombie, monstre et autre n'existe pas non-plus, justement l'effroi de cette creepy est que tu imagine ressentir encore des émotions après ta mort !

      Supprimer
  14. Sa me rappel quelque chose d'étranglement familier dans le sens où (histoire vrai) une personne c'ete fait percuté et avait été diagnostiqué décédé seulement deux jour plus tard elle c'est reveillé dans le tiroir

    RépondreSupprimer