Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 8 mai 2020

Fiche M : Calalini

Connaissez-vous la chanson Calalini ? C'est une chanson Vocaloid qui a été inspirée par le cas de Jani Schofield.

Jani Schofield est née en 2002 en Californie. Elle est la plus jeune enfant ayant été diagnostiquée comme souffrant d’un cas de schizophrénie infantile au stade le plus grave. Dès ses six ans, elle souffrait déjà d’hallucinations dans lesquelles elle pouvait voir deux cents créatures différentes. Elle en est arrivée à se créer son propre univers parallèle qu’elle a nommé « Calalini ».

Les parents de Jani, Susan et Michael Schofield, ont déclaré que Jani avait toujours été différente des autres enfants. D’après eux, même en ayant quelques mois, elle passait son temps à fixer tous les gens qui passaient et ne dormait que trois heures par jour, contrairement aux autres nourrissons. Vers ses trois ans, Jani a commencé à s’inventer plusieurs amis imaginaires et à avoir des troubles du comportement. C'est aussi vers cette période que sont arrivées ses nombreuses crises de nerfs, et qu'elle a pris l'habitude de jeter des objets sur les gens. Un an plus tard, les enseignants de la petite ont alerté ses parents car la petite Jani avait essayé de s'étrangler elle-même et faisait « de violentes crises de nerfs durant lesquelles elle se griffait ».

Susan et Michael Schofield ont alors décidé d’emmener Jani voir une psychologue, mais les professionnels n’arrivaient pas à savoir concrètement ce qu’avait la petite fille. Elle a été traitée pendant un temps avec des antipsychotiques non dangereux pour les enfants, mais rien n’y faisait, l’état de Jani Schofield continuait de s’aggraver.

En janvier 2009 Jani, a passé deux semaines complètes dans l’unité psychiatrique de l’Université de Californie dans la ville de Los Angeles, après que la police a été appelée pour intervenir suite à une violente crise dans son école. Elle s’en serait prise à ses enseignants et camarades avant de se faire du mal à elle-même. À sa sortie de l’unité psychiatrique, un spécialiste a fini par diagnostiquer un trouble de schizophrénie infantile chez la petite fille.

Ils ont ainsi découvert que Jani avait créé dans sa tête son propre monde, baptisé « Calalini ». Lorsque quelqu’un lui demandait de le décrire, elle présentait un univers sombre et très inquiétant où absolument tout était effrayant. Jani avait en permanence des hallucinations, lesquelles pouvaient mettre en scène plus de deux cents animaux différents qui lui disaient de faire des choses, notamment faire du mal à son entourage et à elle-même. Ses parents avaient même pendant un moment décidé de la séparer de son petit frère Bodhi.

C'est la chaîne de télévision Discovery Fit & Health qui a fait connaître le cas Jani Schofield au monde, à l’aide de trois documentaires suivant l’histoire de la jeune fille et de sa famille.
Aussi, fort de cette médiatisation, en plus de la chanson "Calalini", le monde imaginaire de Jani a également inspiré un jeu vidéo.

Mais en 2019, il a été révélé au grand public que Jani Schofield n’avait jamais été schizophrène. Ce sont ses parents, Susan et Michael Schofield, qui ont inventé cette histoire. Ils ont provoqué et fortement encouragé les hallucinations de leur fille en lui faisant consommer de la drogue depuis son enfance, tout en faisant passer ces stupéfiants pour des médicaments quelconques. Depuis que Jani a pu arrêter de consommer ces « médicaments » que ses parents lui donnaient, elle a pu elle-même témoigner du fait qu’elle n’a plus eu aucune hallucination. Malheureusement, à cause de la drogue consommée pendant la majeure partie de sa vie, Jani souffre d’un retard au niveau de son développement et elle est obligée de vivre dans un foyer où elle reçoit des soins appropriés. Le petit frère de Jani, Bodhi Schofield, qui est autiste, a également été retiré aux parents. Depuis, ses troubles se sont également améliorés.

Ci-joint la traduction française officielle des paroles de la chanson Calalini, écrite en l’honneur de la petite Jani Schofield :

 Aux confins de ce qui sépare votre monde du mien,
Se trouve un vaste univers que l’on nomme ‘’Calalini’’.
C’est mon île sombrement paradisiaque,
Donc je n’y passe pas que du bon temps.
Ah, je ne comprends pas, Four-Hundred,
Pourquoi ces gens doivent-ils périr ?
Ah, je ne comprends pas, Wednesday,
Pourquoi me vouloir du mal ? Qu’est-ce que je t’ai fait ?
Je n’ai nulle part où me cacher,
De ces voix qui me déchirent mentalement,
Pourquoi ces êtres maléfiques envahissent-ils mon esprit ?
Je ne peux échapper à ces monstres qui me dévorent vivante.
Pourquoi, en quoi Calalini devrait-il devenir mon paradis perdu ? Mon cauchemar en plein paradis ?
Pourquoi, en quoi Calalini devrait-il devenir mon échappatoire, j’ai le cœur si lourd…
Que quelqu’un vienne me sauver !
Aux portes de la démence,
Pas moyen d’arrêter toute cette cacophonie, je dois continuer à me griffer.
C’est le monde où j’agonise sans cesse,
Je vis un véritable Enfer.
Ah, je ne comprends pas, Sycamore,
Pourquoi ces gens pleurent-ils ?
Ah, je ne comprends pas, Twenty-four Hours,
Pourquoi suis-je la seule à les voir ?
Je n’ai nulle part où me cacher,
De ces voix qui me déchirent mentalement.
Pourquoi ces êtres maléfiques envahissent-ils mon esprit ?
Je ne peux échapper à ces monstres qui me dévorent vivante.
Pourquoi, en quoi Calalini devrait-il devenir mon paradis perdu ? Mon cauchemar en plein paradis ?
Pourquoi, en quoi Calalini devrait-il devenir mon échappatoire, j’ai le cœur si lourd…
Je vous en supplie, que quelqu’un vienne me sauver !
On peut sans crainte dire que je ne suis jamais seule,
Impossible que je reste seule,
Ils ne me laisseront jamais tranquille,
FICHEZ-MOI LA PAIX PAR PITIÉ !
Je n’ai nulle part où me cacher,
De ces voix qui me déchirent mentalement.
Pourquoi ces êtres maléfiques envahissent-ils mon esprit ?
Je ne peux échapper à ces monstres qui me dévorent vivante.
Pourquoi, en quoi Calalini devrait-il devenir mon paradis perdu ? Mon cauchemar en plein paradis ?
Pourquoi, en quoi Calalini devrait-il devenir mon échappatoire, j’ai le cœur si lourd…

(Pour les intéressés, vous pouvez trouver la chanson originale à ce lien)




(Ci-dessus, une illustration représentant la schizophrénie, issue du compte Tumblr de Chloé Langlet) 


7 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas cette histoire, ni cette chanson. Merci pour la creepy !

    RépondreSupprimer
  2. C'est vraiment arrivé !
    Ceci est une histoire vraie !

    RépondreSupprimer
  3. Glauque.. Je ne m'attendais pas au retournement de situation. Pauvre petite

    RépondreSupprimer
  4. Micheal schofield... Prison break? 😉

    RépondreSupprimer
  5. Comme quoi la schnouf est un formidable moteur de création artistique, demandez à tous les rockeurs des années 70...

    RépondreSupprimer
  6. Sympa comme pasta ! Ca fait froid dans le dos... D:

    RépondreSupprimer
  7. Je la connaissais déjà (autant la chanson que la pasta), alors j'ai mis la musique en fond en même temps de ma lecture de la pasta... C'est une terrible histoire. Les vrais "cinglés" (je ne devrais pas employer ce terme, qui, face à de la schizophrénie, est presque psychophobe, mais je n'ai pas trouvé mieux pour décrire les parents, excusez-moi le terme), finalement, ce sont les parents...

    RépondreSupprimer