Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 29 juin 2018

Procédures de dégagement d'ascenseur

Bonjour, bonsoir,


Étant claustrophobe depuis mon enfance, j'ai toujours eu peur de rester enfermé dans un endroit clos et étroit. Aujourd'hui j'ai 25 ans et je vis avec ma copine dans un appartement au 9ème étage dans un immeuble, mais cette phobie ne m'a jamais quitté.
À tel point qu'à chaque fois que je prends l'ascenseur, je suis terrifié à l'idée de rester coincé dedans.
Du coup, à la manière d'un hypocondriaque qui recherche un diagnostique sur doctissimo, j'ai effectué des recherches sur les consignes à suivre au cas où il m'arriverait de rester coincé dans un ascenseur un jour.
Et je suis tombé sur une procédure que j'ai du mal a comprendre.
À vous de juger...

DIFFÉRENTS CAS DE FIGURES

[...] Quelques mesures simples mais nécessaires peuvent néanmoins être réalisées par un technicien ou un agent habilité de la maintenance :
1er cas : Panne de courant dans l'établissement
Cet incident peut entraîner l'arrêt de l'ascenseur.
  • Vérifier que personne n'est bloqué dans l'ascenseur en appelant à travers la porte.
  • Rassurer éventuellement la ou les personne(s) bloquée(s) en indiquant la raison de la panne.
  • Identifier la ou les personne(s) bloquée(s) dans l'ascenseur.
  • Interdire l’accès par un affichage clairement compréhensible par tous.
  • Se rendre au local de service électrique pour déterminer l'origine de la coupure électrique ainsi que dans le local machinerie (coupure force).
  • Vérifier la présence de signes anormaux lors de la procédure et les notifier.
  • Si tout semble en ordre, contacter EDF pour signaler le dysfonctionnement électrique.
  • Appeler les secours publics si la situation se prolonge et que des personnes sont bloquées.
  • Lorsque le courant est revenu, vérifiez que l'ascenseur fonctionne à nouveau (si ce n'est pas le cas, contactez le service de dépannage).
  • Dans le cas où il y aurait la présence manifeste de signes anormaux, se référer à la procédure du 4ème cas.
2ème cas : L’ascenseur est bloqué entre deux étages
  • Vérifier que personne n'est bloqué dans la cabine en appelant à travers la porte.
  • Si une personne est effectivement bloquée dans la cabine, appliquer la procédure du 1er cas.
  • Faire appel au service de dépannage ou d'assistance technique.
  • Dans le cas où il y aurait la présence manifeste de signes anormaux, se référer à la procédure du 4ème cas.
3ème cas : L'ascenseur est bloqué à l'étage
  • Vérifier que personne n'est bloqué dans la cabine en appelant à travers la porte.
  • Si une personne est effectivement bloquée dans la cabine, appliquer la procédure du 1er cas.
  • Vérifier la présence de signes anormaux avant de pénétrer dans la cabine et les notifier. 
  • Si la porte s'ouvre, vérifier que rien n'entrave sa fermeture.
  • Si vous pénétrez dans l'ascenseur, vérifier IMPÉRATIVEMENT qu'un mécanisme bloque la fermeture des portes.
  • Vérifier que les boutons de commande réagissent normalement (en particulier que le bouton "stop" n'est pas enfoncé).
  • Vérifier qu'il n'y a aucun obstacle devant le rayon de cellule de la porte.
  • Dans le cas où il y aurait la présence manifeste de signes anormaux, se référer à la procédure du 4ème cas.
4ème cas : Fonctionnement anormal de l’ascenseur
Un fonctionnement anormal peut se caractériser par :
  • L'arrêt intempestif pendant la marche.
  • La présence de bruits ou frottements inquiétants.
  • Le constat d'une marche importante lors de l'arrêt aux étages.
  • Une fermeture violente des portes automatiques.
  • Des secousses ou des vibrations anormales pendant le fonctionnement.
  • Un changement significatif de température. 
  • La présence de "gloussements" peu distinguables semblant provenir de l'intérieur de l'ascenseur. 
  • Une agitation alarmante et/ou anormale de la ou des personne(s) bloquée(s) à l'intérieur de l'ascenseur. 
  • L'impossibilité d'identifier la ou les personne(s) présente(s) à l'intérieur de l'ascenseur. 
Tous ces signes doivent entraîner la mise hors service de l'appareil :
  • Immobiliser l'appareil à un étage en appuyant sur le bouton "arrêt" ou en empêchant l'ouverture des portes par tous les moyens nécessaires. 
  • Couper l'alimentation électrique (coupure force) de l'ascenseur à partir du local de service électrique ou de la machinerie.
  • Prévenir le service de maintenance.
  • Interdire à quiconque de remettre l'ascenseur en service avant totale réparation (pose de rubalise par exemple en travers des portes de l'ascenseur avec la mention "Hors service" ou "Ascenseur en panne").
  • Interdire à quiconque de sortir de l'ascenseur avant que la cause de la panne ou du dysfonctionnement ne soit révélée et certifiée par un agent mandaté du service publique.

Qu'est-ce que la personne qui a rédigé ce guide avait en tête, et pourquoi même le fonctionnement "anormal" semble appartenir à la routine, je me le demande...

18 commentaires:

  1. Le concept semblait prometteur mais l'ensemble m'a paru assez insipide. Un peu de mise en scène aurait rendu l'ensemble plus vivant.

    RépondreSupprimer
  2. Je crois pas avoir compris ... quelqu'un peut m'expliquer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je doute qu'il y ait quoi que ce soit à comprendre, simplement que la personne dans sa procédure a précisé que si des éléments anormaux sont repérés à l'occasion d'une panne d'ascenseur, celle-ci a certainement été causée par des forces paranormales. Nous sommes donc au niveau -2 sur l'échelle de la frayeur.

      Supprimer
    2. Il n'y a rien à comprendre, fondamentalement. Ca se veut juste être un guide, dans lequel il est largement sous entendu que des évènements "anormaux" (comprendre "potentiellement surnaturels") ont lieu de façon suffisamment récurrentes pour necessiter leur place dans un tel guide, justement. On parle donc de gloussements qui se font entendre, de chutes de température, de "passagers" non identifiés...

      En l'espèce, c'est un peu léger pour être vraiment intéressant, je trouve.

      Supprimer
    3. Bel exemple de synchronisation, Zel.

      Supprimer
  3. Dites à la fondation que SCP 636 n'est pas seul

    RépondreSupprimer
  4. Bon, ce n’est pas grand chose, mais attention à la faute à « ascenseur » dans le titre... On peut aussi trouver au début de minimes erreurs comme un accent perdu sur un « à » ou « où ». Enfin, heureusement cela ne perturbe pas la lecture, mais être pointilleux est ma passion...

    Comme les commentaires précédents j’ai trouvé cette pasta quelque peu « fade ». Disons qu’elle ne faisait pas assez peur pour moi, ou l’ambiance n’était pas au rendez-vous. Peut-être qu’un témoignage des cas n°4 aurait été plus efficace. Encouragements à l’auteur, il y a du potentiel.

    RépondreSupprimer
  5. Puisqu'il faut bien une personne qui ne soit pas d'accord avec les autres, je me desiste !

    Cette pasta était interessante, je l'ai lu dans le noir vers 22h30 et franchement il m'en reste quelque frissons.

    Ils existent plusieurs "sortes" de pasta, et je comprends que vous ne soyez pas habitués à ce genre de pasta. En soit, les pasta sont toutes differentes, mais celle ci m'a particulierement plus car justement pour une fois le fait de se douter de ce que l'auteur va écrire a rendu (pour ma part du moins) la pasta, d'une certaine manière, plus insoutenable.
    Ah j'aime pas les histoires avec des ascenseurs, et d'autant plus quand c'est une histoire de consignes !

    Poir ce qui ne sont pas habitués à ce genre d'histoire ou qui ne s'y interessent pas, j'admets que ça doit être dur de se mettre vraiment dedans mais pour les gens qui s'y interessent, cette pasta et géniale !
    Et au contraire, elle est loin d'être "fade" quand on sait comment la savourer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plu* pour* aaaah je ne sais plus écrire >.< (faudrait un bouton "modifier", se serait pratique)

      Supprimer
    2. Des frissons ? Pour sa ? Il t'en faut très très peu.

      Supprimer
    3. On est pas tous sensibles aux mêmes choses, Yannick...

      Supprimer
    4. De la part de l'auteur : merci, j'étais bien triste que personne n'aime ma pasta xD.

      Mes amitiés.

      Supprimer
  6. Le terme anomal m'a en effet aussi interpellé

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Aie aie aie je ne sais pas où l'auteur a trouvé ses instructions mais je vais m'inquiéter un peu plus des bruits entendu dans les ascenseurs maintenant ��

    RépondreSupprimer
  9. Conclusion : Privilégiez les escaliers.

    RépondreSupprimer
  10. Très sympa, la tension est présente jusqu'à la procédure n°4. La fin est peut-être un peu trop soft mais l'ensemble est très bien construit !

    RépondreSupprimer