Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 1 septembre 2014

Une visite au cimetière

Très tôt, par une sombre matinée, une vielle dame appuyait sa main sur le haut d'un pierre tombale.

 


 
« Henry Blackwood

   1938-2004 »  

 
   


 


 
Déposant ses fleurs, elle pleura, ce qu'elle ne faisait pas souvent. Elle s'assurait tout le temps de ramener quelque chose qui appartenait à Henry quand elle passait le voir chaque année. Sa mémoire n'étant plus ce qu'elle aurait dû être, et son cerveau en avait besoin pour fonctionner. Elle ramena quelque chose qu'il détestait : son appareil auditif. Elle se rappela mélancoliquement qu'il ne s'en servait jamais, insistant qu'il avait une excellente audition, malgré le fait que le volume de la télévision était toujours au plus haut.

 


 
Maintenant, tout ce qu'elle voulait c'était le retour de son étreinte aimante. « Oh Henry, » Elle tomba à genoux, le regard vers le ciel, « Comme j'aimerais que tu me reviennes .»

 


 
Haut dans le ciel, à travers sa vision larmoyante, elle vit une étoile rouge. Elle était faible mais un gloussement malveillant lui parvint et au même moment l'étoile étincela, pour ensuite disparaître dans les couleurs du soleil levant.

 


 
Elle sécha ses larmes. Étrange. Était-ce le produit de son imagination ? En se relevant elle examina les environs, sans rien voir. Cet instant semblait n'avoir été rien d'autre qu'une saute d'humeur d'une vieille femme sénile. Se souriant à elle-même, une question lui traversa l'esprit et semblait faire partie d'une sombre réalisation. La batterie de l'appareil marchait-elle toujours ? Elle l'attacha sur sa meilleure oreille et l'alluma. Elle pouvait entendre le bruissement des ailes d'une corneille dans l'arbre d'à côté. Son fonctionnement était sûrement dû à son absence totale d'utilisation. Puis, la gorge serrée, elle reposa son oreille au-dessus de sa tombe. Sa bouche se déforma dans un cri silencieux tandis qu'elle entendait gratter, remuer, et une voix familière beugler un cri horrifié. 
 
 
Traduction: Nevermore


16 commentaires:

  1. Je n'ai pas comprit... Quelqu'un peu m'expliquer svp?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste le retour d'un zombie entendu par une vielle femme via un appareil auditif amplifiant les onde sonore.

      Rien de très compliqué mais c'est un peu confus.

      Supprimer
    2. Ah mon avis, c'est plutôt le papi qu'est pas encore mort... C'était assez clair pour moi. Chaud :/

      Supprimer
  2. J'ai pas tout compriiiis ._.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi non pluus ^^' au moins je suis pas la seule lol...

      Supprimer
    2. En fait le mec est encore vivant dans sa tombe

      Supprimer
  3. Je trouve cette pasta peut-intéressante. La fin est prévisible et je trouve l'élément de l'appareil auditif mal introduit.
    Je trouve juste ça prévisible dans l'ensemble.
    Il y a eu mieux dans les "shock-ending".

    RépondreSupprimer
  4. Un peu court mais je l'apprécie quand même :)
    Mais c'est anticipé le coup de "Je reviens à la vie" ._.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun sa vision des choses, cependant j'ai cru comprendre qu'en fait, il était pas encore mort. Reste juste le rapport avec l'étoile rouge, que j'ai pas pigé...

      Supprimer
  5. C'est pas mal ! Mais un bon court.

    RépondreSupprimer
  6. Jvois plutot cela comme quelque chose d'ironique.
    Elle veut son retour : "Maintenant, tout ce qu'elle voulait c'était le retour de son étreinte aimante. « Oh Henry, » Elle tomba à genoux, le regard vers le ciel, « Comme j'aimerais que tu me reviennes .» "
    et finalement, elle l'a. On lui exhausse son voeu. Mais, avec un problème. En vie oui, mais toujours enfermée sous terre et sans oxygène..
    Mais c'est ma vision. Pas de zombie pour moi. Only ironie et sadisme du démon qui a réaliser le voeu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'avais pas interprété comme ça mais j'adore cette version!

      Supprimer
    2. Heureux d'avoir pu te faire redécouvrir ce texte. :3

      Supprimer
    3. C'est vrai que c'est pas mal.
      En tout cas, pour moi, à partir du moment où y a un zombie, c'est plus de la creepypasta.

      Supprimer
  7. Je pense plutôt qu'il s'agit du cadavre de ce bon vieux Henry, ressuscité d'entre les morts par un simple voeu...

    RépondreSupprimer
  8. pour ma part je bien de lire cette Pasta et j'ai strictement rien piger ? 😁😃😃😁😁😂😂😃😃😁

    RépondreSupprimer