Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 24 juin 2016

La ville sans lumière

Y a-t-il quelqu'un que tu détestes ? Quelqu'un qui motive un tel désir de vengeance que tu serais prêt à payer n'importe quel prix pour le voir souffrir ? Si tel est le cas, tu devrais songer à visiter la Ville Sans Lumière.

Pour y aller, va dans n'importe quelle ville, relativement grande, et cherche-y une ruelle déserte, oubliée par la nuit. Entre-y et ferme tes yeux. Dis d'une voix basse : "Ville Sans Lumière" et concentre-toi sur l'obscurité. Tu auras probablement noté que quelques couleurs et formes abstraites te seront apparues ; si tu te concentres bien, tu pourras distinguer des images. Observe-les. Après quelques minutes, ces images vont se mettre à devenir plus nettes et à briller.

Quand ça arrivera, elles se transformeront en images concrètes : de violents assassinats, des animaux déformés, et d'autres choses similaires. Peu importe ce que tu verras, garde les yeux fermés. Tu commenceras à perdre la notion du temps, et finalement les images disparaîtront. Tu verras donc seulement une obscurité absolue. Rien de plus qu'un noir profond sans autres couleurs ni formes. Quand tu seras sûr que ce que tu verras n'est que du noir, ouvre les yeux.

Tu te trouveras donc dans une ville assez sombre, il n'y aura pas de soleil ou d'étoiles dans le ciel. Tu devrais pouvoir distinguer un halo d'un bleu sombre sur les immeubles qui t'entourent. Sors de la ruelle, et marche aussi silencieusement que possible sur le trottoir ; sans suivre une direction particulière.

Si tu entends quelque chose, éloigne-toi de ce bruit, et le plus vite possible. La Ville Sans Lumière abrite des animaux. Il fait trop noir pour que tu puisses les voir en détail, mais ils sont de la taille d'un félin, et n'hésiteront pas à t'attaquer. Sinon, continue à marcher jusqu'à arriver dans une zone avec de plus petits bâtiments : c'est la limite de la ville.

Tu rencontreras un enfant dont le visage émettra une faible lueur. Tu te rendras compte qu'il n'a pas d'yeux.

Il te demandera : "Partageras-tu ta lumière avec moi ?"

Si tu lui réponds oui, l'enfant rapprochera ses mains de ton visage et en arrachera l'œil droit. Ce sera douloureux, mais cela ne te laissera aucune cicatrice, et aucune goutte de sang ne coulera de ta plaie. Ensuite, il te remercia et s'en ira.
Continue de marcher et un homme de grande taille se présentera face à toi. Il te demandera : "De quelle personne souhaiterais-tu prendre la lumière ?"
Tu diras à l'homme le nom de la personne que tu détestes et cette personne deviendra complètement aveugle.

"Ta haine est-elle satisfaite ?" te demandera l'homme. Si c'est le cas, tu lui diras que oui, et tu te réveilleras dans la ruelle. Dans le cas contraire, tu lui répondras que non et l'homme disparaîtra. Tu devras continuer à marcher et tu rencontreras un autre enfant sans yeux. Il te demandera lui aussi : "Partageras-tu ta lumière avec moi ?

Tu lui répondras oui, et il te retirera l’œil gauche, te rendant complètement aveugle. Continue à marcher et l'homme de grande taille t'apparaîtra de nouveau, bien qu'uniquement perceptible par le son de sa voix.

Il te dira: "De qui voudrais-tu voir sombrer la vie dans l'obscurité ?"

Prononce le nom de la personne que tu détestes et cette personne va mourir. Cette fois, il ne te demandera pas si ta haine a été satisfaite, et tu ne seras pas capable de retrouver ton chemin vers la ruelle.

Je t'avertis tout de suite, tu devras être sûr et certain de vraiment détester cette personne avant de suivre ces instructions. Parce que tu risqueras, selon tes choix, de passer ta vie à errer dans la Ville Sans Lumière, aveugle. Avec comme seul réconfort : ta haine.

Pour certaines personnes, c'est suffisant.






Traduction : Meyl

Creepypasta originale ici.

31 commentaires:

  1. Welp... glauque, mais beaucoup trop gros pour être effrayant. Mais le ton est sympa

    RépondreSupprimer
  2. Sinon, prend un couteau et tue-le. Tu ne perdra pas la vue, et plutôt que d'errer à jamais aveugle dans une ville remplie d'animaux sauvages, tu ira en prison plusieurs années. Pas forcément besoin de s’embêter avec des rituels bizarres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca depend si t a bien tout cacher et que personne ne t a vu ��

      Supprimer
  3. ca marche pas bande de connards vous m'avez fais deplacer pour riens

    RépondreSupprimer
  4. Ou alors perdre qu'un seul oeil suffit..

    RépondreSupprimer
  5. question: qu'est-ce qu'ils entendent par "oubliez par la nuit"?

    RépondreSupprimer
  6. Ça me rappelle une histoire que mon papa me racontait :

    " Un Génie se présente un jour devant un homme et lui dit : « Mon cher ami, je sais que tu as souffert, je sais que ta vie n’a pas été facile et que tu as eu bien de la peine. Mais, aujourd’hui, tes tourments vont prendre fin. Je t’ai choisi pour pouvoir enfin te soulager : fais un vœu et je l’exaucerai. Tu peux me demander n’importe quoi, il sera fait comme tu le désires. Demande-moi des montagnes d’or et tu les auras ; un palais de vermeil et il sera à toi ; une santé éclatante et plus jamais tu ne seras malade ; les femmes les plus belles et elles seront à tes pieds. Réfléchis mon ami et dis-moi ce que tu veux que j’exauce pour toi. »
    L’homme réfléchit, hésite, semble se décider mais, au moment où il va parler, le Génie précise : « Il faut juste que tu saches une chose, mais elle ne te concerne pas : ce que tu me demanderas de réaliser, je le ferai pour toi et ton voisin le recevra en double. Alors l’homme s’écrie : « Crève-moi un œil ! » "

    Copier-coller de : Les ravages de l'envie au travail de Bénédicte Vidaillet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et on sait tous qu'au royaume des aveugles... Les borgnes sont rois...

      Supprimer
    2. Oui,joli référence à l'expression! ;)
      Et sympa,la petite histoire!

      Supprimer
  7. Bon ben il y a des aspects très clichés hein (la ville sombre, le rituel bizarre, l'enfant un peu flippant) mais malgré tout j'ai bien aimé, y'a une morale à la fin, ce n'est pas perdu :-)

    RépondreSupprimer
  8. Il fait quoi le mec si t déjà aveugle mais que tu maîtrise l'art de voir sans yeux?

    RépondreSupprimer
  9. C'est un remake de "11 miles" ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui,je trouve aussi que la narration fait penser à "11miles",mais l'une comme l'autre, elles sont très bien. ^^

      Supprimer
  10. J'ai beaucoup aimé ! **

    RépondreSupprimer
  11. Si vous aimez ce genre d'histoire allez regardez Jigoku Shoujo ou Fille de l'Enfer

    RépondreSupprimer
  12. Et si on répond non à l'enfant ? Sinon c'est une bonne pasta , dans le genre du rituel de l’ascenseur .

    RépondreSupprimer
  13. Et si on répond non à l'enfant ? Sinon c'est une bonne pasta , dans le genre du rituel de l’ascenseur .

    RépondreSupprimer
  14. si la personne que je déteste va vraiment mourir alors je vais essayer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si ça marchait c'est complètement con mdr, si tu veux tuer la personne que tu détestes, tu deviens aveugle et condamné à errer sans fon dans la ville sans lumière : en d'autres termes ça revient quasiment à mourir donc tu subis presque le même sort que celui que tu détestes

      Supprimer
    2. Je vais pas dire qui je suit, mais Zeenyx tu fait pitier :) (cherche dans tes souvenirs)

      Supprimer
  15. La dernière phrase rend la creepy bien glauque.

    RépondreSupprimer
  16. Perso, je l'ai trouvée agréable à lire, tout en étant hyper glauque...Elle donne à la fois envie, et pas envie de tenter. Par peur, justement...Mais il y a quelqu'un que je déteste, et qui mériterait VRAIMENT, pourtant...Sinon, j'aime bien ce genre de pastas, dont l'intitulé est "rituel".
    Mais j'avoue, j'ai jamais eu le courage d'essayer. Pas même la très célèbre "Bloody Mary"...
    J'ai lu, et entendu, que même si ça ne marchait pas sur le coup, ça "invite", en quelque sorte, des démons (ou entités) dans notre vie, et que ça finit toujours par vous rattraper un jour ou l'autre.
    Et chez moi, on ne rigole pas avec ça...

    RépondreSupprimer
  17. J'adore ses creepy pasta "mode d'emploi" mais personnellement je préfère 11 miles même si l'histoire n'est pas du tout la même 😀

    RépondreSupprimer