Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 23 novembre 2020

La porte 190




Je sais que tous mes camarades de promo ne sont pas au courant de cette histoire, c’est pour ça que j’ai décidé de faire un post afin que les intéressé(e)s puissent être mis au courant, ceux qui voudraient rencontrer du paranormal. Ceux qui auront le courage de suivre mes indications. Voici comment réaliser un de vos souhaits.

À l’université de Caen, au Campus 1, se trouve un bâtiment qui se nomme Vissol. Vous devez y aller seul(e), à trois heures du matin. La porte de l’entrée s’ouvrira à l’heure pile, ni plus ni moins alors soyez sûr(e) d’être dans les temps sinon ça ne marchera pas. Si vous êtes arrivé(e) dans les temps mais que vous ne parvenez pas à entrer malgré tout, c’est que vous ne valez pas suffisamment pour la maîtresse des lieux. Vous avez la chance de pouvoir rentrer chez vous paisiblement et de retenter plus tard… à condition de lui faire faire une offrande considérable.

Une fois à l’intérieur, vous serez dans une nouvelle dimension, votre téléphone perdra le réseau et l’extérieur sera plongé dans le noir.

Vous remarquerez que le « bâtiment » dans lequel vous vous trouvez n’est plus celui que vous connaissez. Les âmes des damnés ont souillé les lieux, le sol est couvert d’un liquide verdâtre poisseux, épais, qui collera à vos chaussures. Des lambeaux de chair tombent du plafond parcouru par des veines noires, des figures humanoïdes recouvrent les murs, comme si elles étaient enfermées dans une espèce de placenta capable de se déchirer au moindre souffle ; l’odeur de la pourriture vous montera aux tripes et des créatures difformes vous accueilleront avec un sourire tordu. « Bienvenue chez nous » comprendrez-vous à travers celui-ci et ces yeux qui vous scrutent avec appétit.

Des doigts ensanglantés, aussi secs que ceux d’un cadavre abandonné dans le désert, scelleront la sortie. Vous ne pourrez pas faire demi-tour, mais n’ayez crainte, les masses sanguinolentes qui se traîneront au sol pour aller vers vous sont faciles à distancer. Dépêchez-vous simplement d’arriver à la porte 190. Monter les marches ne sera pas une tâche aisée comme vous devrez éviter les pattes d’araignées géantes qui essaieront de vous poignarder alors que vous grimperez les escaliers, mais vous pouvez le faire, n’est-ce pas ? Cela en vaut la peine pour accomplir votre cher petit souhait ? Vous n’aurez qu’à utiliser les corps décomposés de vos prédécesseurs comme bouclier si vous n’avez pas peur qu’eux-mêmes ne se réveillent pour tenter de prendre votre place en ouvrant votre bouche suffisamment large pour se glisser à l’intérieur.

Le couloir sera jonché de détritus, de cannettes, de paquets de chips et d’organes que vous aurez peut-être du mal à reconnaître, mais vous feriez mieux de courir. La créature aux mille pattes ne va pas tarder à vous poursuivre en se glissant depuis les escaliers jusqu’à derrière vous. Cette monstruosité composée d’amas de chair, des pattes d’araignées que vous êtes parvenus à éviter, dégoulinant d’un sang vert noirâtre vous poursuivra jusqu’à ce que vous arriviez à la porte 190.

Dépêchez-vous de toquer trois fois. La porte s’ouvrira et se refermera derrière-vous. Ici, vous pourrez rencontrer la Reine des vers. Elle vous attend depuis longtemps, alors ayez la décence de vous asseoir sur la chaise en face de vous. La vie qui grouille sous vos pieds grimpera peut-être sur vous et vous sentirez du liquide tomber depuis le plafond qui n’est rien de plus qu’une plaie béante, l’odeur sera puissante, mais souriez et soyez agréable. La Reine, entité ressemblant à une vieille femme dont les yeux pourris coulent sur ses joues, vous servira le thé. Buvez et retenez-vous de vomir.

Si vous voulez qu’elle accomplisse votre souhait, offrez-lui votre portrait. Si vous essayez de l’entourlouper, vous serez lentement dévoré(e) par les vers qui doivent déjà se délecter à cette idée. De sa main gauche, elle sortira une bougie où elle brûlera l’image.

Elle vous dira : « Ton âme sera mienne à l’instant où tu éteindras la flamme de ton souffle et tu seras mon serviteur jusqu’à la fin d’une éternité. Tu répondras à mes commandements et tu tueras en mon nom si je le requiers. »

De toute façon, il est trop tard pour reculer car elle ne vous laissera pas partir. Vous aviez déjà fait votre choix en entrant. Maintenant, formulez votre vœu et soufflez la bougie. La Reine vous marquera de son sang en vous faisant avaler un de ses enfants. Enfin, vous pourrez sortir. La créature qui vous poursuivait ne sera plus là, mais ce n’est pas une raison pour ne pas vous presser car, à trois heures quinze, vous serez enfermé(e) dans cette dimension. Faites juste attention aux marches qui resteront glissantes. De là, la sortie sera libérée et vous pourrez passer. Mais n’oubliez pas.

Vous lui appartenez.

Cette creepypasta vous est offerte grâce au travail de Noname, qui a assuré la compilation des éléments nécessaires à sa rédaction, de Jared Gauss et Sawsad qui ont participé au processus d'analyse et de sélection conformément à la ligne éditoriale, et de Kintefleush et Magnosa qui se sont chargés de la correction et la mise en forme. L'équipe de Creepypasta from the Crypt n'affirme ni ne dément la véracité du présent article et invite les lecteurs à se faire leur propre avis sur la question. L'équipe décline également toute responsabilité en cas de disparition ou de mort, douloureuse ou non, s'ensuivant des éventuelles recherches menées à cet effet.

6 commentaires:

  1. Mouais. Une porte vers un autre monde au fin fond d'une boutique oubliée ou dans des ruines au fond des bois, je comprends, mais dans un bâtiment public aussi fréquenté, ce n'est pas crédible dès le départ. Ensuite, cette pasta empile un peu tous les clichés possibles dans une troll pasta

    Après si c'est une pasta montée à partir de divers délires/légendes urbaines d'étudiants, je comprends mieux du coup XD de base, ça n'a sûrement pas été conçu pour être un bon récit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *possibles dans une pasta rituel (désolé)

      Supprimer
  2. Plus cliché que ça tu meurs. Décevante ritual pasta, poucrtant j'adore cette catégorie de pasta en général mais là j'avais l'impression de lire le passage d'un chair de poule.

    RépondreSupprimer
  3. Par contre j'aime beaucoup le fait que vous ayez rajouté des bannières pour chaque pastas, ça donne tout de suite un aspect plus classe au site en général

    RépondreSupprimer
  4. Comme le Balrog de la Moria, cette pasta n'est pas passée.

    RépondreSupprimer
  5. Le truc qui me choque c'est que ... servir une reine vers ... on dirait justement un des clans que l'on peut rejoindre dans Dark souls 3 ... Rosaria je crois , c'est celle qui permet de renaitre ( en gros re allouer les stats de son personnage ) sachant qu'il y a un nombre limité d'utilisation et que drôlerie finale , elle menace de nous changer en vers si on continue ... Et d'autre éléments me rappelle des jeux d'horreur bien évidemment ...

    RépondreSupprimer