Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mardi 25 juin 2013

BOB

Andrew se réveilla mal à l'aise, il savait ce qu'il s'était passé et son cœur se brisa. Puis le son du verre brisé à l'étage inférieur vint l'achever. Après avoir passé des semaines à le traquer et le harceler, la créature s'était enfin décidée à entrer. La porte du patio, tout en verre, composait une entrée parfaite.
Andrew était étendu dans son lit, dans une obscurité troublée uniquement par les rayons de lune qui filtraient au travers des rideaux. Il tendait l'oreille, pour savoir si la créature était entrée, en priant silencieusement pour ne rien entendre. Le bruit du craquement de verre sous les pieds de la créature confirma sa pire crainte: elle était entrée.

Avec cette "révélation" atterrante, Andrew, qui tremblait, attrapa sa batte de baseball en titane et rampa dans les escaliers, déterminé à se battre contre cette chose une bonne fois pour toute, espérant quand même que la créature fuirait en le voyant, comme elle faisait d'habitude. Andrew se tenait au bas des escaliers, à l'écoute. Au début, la seule chose qu'il entendit fut le bruit du craquement de verre sous les pieds de la créature, puis, pour la première fois, Andrew entendit la créature respirer bruyamment, comme si elle avait la gorge enrouée. La créature hideuse grognait et cliquetait, se rapprochant d'Andrew.

Maintenant hors de la cuisine, la créature était partie des débris de verre. Elle marchait quasi silencieusement, plus agile que d'apparence, surtout si on considère avec quelle maladresse elle s'enfuyait auparavant. Andrew savait ce qu'il avait à faire. Il serra son arme plus fort et... il se figea, incapable de bouger. Il savait qu'il devait attaquer, mais il en était incapable. Ses dents, ses yeux, sa peau. Humain, mais pas trop. La créature était à présent dans le salon, et s'approchait peu à peu, mais Andrew était toujours incapable de bouger. Même si elle n'avait pas de bras, cette créature était l'incarnation de la terreur pour Andrew.

Andrew se tenait au bas des escaliers, tremblant. Il entendait la créature se rapprocher, le son de sa respiration maladive amplifié par l'écho . La créature était proche d'Andrew, il n'allait avoir qu'une chance de le tuer, et il ne devait pas la gâcher.

La créature se tenait près des escaliers, Andrew était caché tout proche. Il frappa de toutes ses forces, frappant la créature à la poitrine. La créature recula, puis regarda Andrew, ses petits yeux perçants sondant l'âme de Andrew. Andrew ressentit de la peur comme jamais auparavant face à la créature. La créature émit un sifflement vers Andrew, découvrant des dents déformées par la même occasion.
Elle donna un coup de pied dans le ventre d'Andrew, lui coupant le souffle. Andrew, saisi par la douleur, retomba au sol, incapable de respirer. Andrew se mit sur le dos et rampa jusqu'au mur derrière lui. La créature le regarda sans bouger atteindre le mur, suite à quoi elle marcha vers lui et baissa les yeux sur lui, comme si elle le jugeait, allongé au sol, sans défenses. La créature lui écrasa le tibia, brisant l'os. Des larmes commencèrent à couler des yeux d'Andrew, la douleur était tellement intense qu'il crut s'évanouir.

Andrew, maintenant immobilisé, n'avait nulle part où aller et aucun moyen de se battre. Le monstre plaça son pied sur l'estomac d'Andrew, déchirant la chair avec ses doigts de pieds sales. Avec le pied de la créature tout entier dans son ventre, Andrew commença à cracher du sang. Des larmes coulaient sur son visage. Il s'évanouit puis mourut de ses blessures. La créature s'éloigna de ce qui n'était maintenant plus qu'un corps sanguinolent. Elle approcha son visage de celui du mort et arracha un bout du menton d'Andrew, disloquant une partie de la mâchoire en même temps. La créature continua de déchirer et d'éviscérer le corps jusqu'à ce que tout ce qu'elle pouvait ingurgiter aie été dévoré. Puis elle partit calmement. Silencieusement. Avec de la haine pure et profonde dans son cœur. La créature disparut comme elle était arrivée, au travers de la porte du patio brisée...
Traduction: MasterWho


16 commentaires:

  1. ça fait un peu mal aux yeux, du fait que y'a pas d'espace entre chaque paragraphe... De plus, l'histoire est tournée bizarrement, et puis c'est quoi le rapport avec BOB? o:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les bizarreries du texte et le nom de la créature, j'accuse le texte original (mais c'est à son crédit je trouve).

      Quant à la présentation, je m'en vais éditer ça.

      Supprimer
    2. Bien plus agréable à lire comme ça merci :)
      Bah, on va dire que j'ai pas spécialement eu de frissons sur celle ci, alors que d'autres comme " La nuit " etc, sont vraiment bien foutue.
      Là je sais pas, y'a un petit truc qui fait qu'on a pas spécialement le frisson de la creepypasta

      Supprimer
    3. c'est le meilleur ami de the rake x) :dit des conneries:

      Supprimer
    4. Non c'est le cousins de Gollum

      Supprimer
  2. Ah ouais, BOB.
    C grace au web comic de
    XcomickittyX sur devianart que je connais. Allez y faire un tour...
    Il y a toutes les pastas les plus connues dedant...
    Ah c en englais.
    (s'il vous plait...)
    :nan c pas de la pub.:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. By Jeffthekiller frenchfangirl.
      (le message ci dessus.)

      Supprimer
    2. jeef the killer frenchfangirl pourquoi tu ne te fait pas un compte ? comme sa s'a t'évitera de réecrire a chaque fois By Jeffthekiller frenchfangirl. ce qui serai du coup moin fatigant et on pourat te reconaitre aussi

      Supprimer
    3. Euuuh...Comment on fait un compte ?
      :se sent stupide:

      Supprimer
  3. Pour ceux qui se demandent : BOB = Brutal Obscene Beast. :3

    RépondreSupprimer
  4. Comment on se fait un compte.
    Repondez moi s'il vous plait..
    Si c une histoire d'e-mail c'est mort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors c'est mort. :)

      Supprimer
    2. Ahh pas grave.
      Le plus important c que je puisse quand même ecrire des commentaires.

      Je mettrais mon pseudo en haut.

      Merci.

      Supprimer
  5. Hmm. Grosse faute à " des dent déformées" à dent il y a un S. Et j'ai pas trop accrocher sur cette histoire. L'auteur peut faire mieux. :)

    RépondreSupprimer
  6. Si je le vois j'lui met une pattate une baleyette et j'le me KO

    RépondreSupprimer