Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 26 février 2014

Abandoned by Disney

Certains d'entre vous ont probablement déjà entendu dire que la société Disney est responsable d'au moins une "vraie" ville fantôme.




Disney a construit "Treasure Island" dans la baie de Baker dans les Bahamas. Ce n'était pas une ville fantôme au départ! En effet, les navires de croisière de Disney devaient s'arrêter à la station et y laisser des touristes pour se détendre dans un environnement luxueux.




C'est un FAIT. Regardez-le.




Disney a dépensé  30,000,000 $ sur place... oui, trente millions de dollars.


Disney a accusé les eaux peu profondes (trop peu profondes pour que leurs bateaux manœuvrent en toute sécurité). Ils ont même accusé les travailleurs, disant que c'était parce qu'ils venaient des Bahamas, qu'ils étaient trop paresseux pour travailler selon une horaire régulière.




C'est là que la nature factuelle de leur histoire se termine. Ce n'était pas à cause du sable, et ce n'était évidemment pas parce que les "travailleurs étaient paresseux". Les deux sont de bonnes excuses.




Non, je doute sincèrement que ces raisons soient légitimes. Pourquoi n'ai-je pas raconté l'histoire officielle ?




À cause du Palais de Mowgli.




Près de la ville de bord de mer d'Emerald Isle en Caroline du Nord, Disney a commencé la construction du "Palais de Mowgli" à la fin des années 1990. Le concept était une jungle avec, vous l’avez deviné, un grand PALAIS au centre de tout le truc.




Si vous n'êtes pas familier avec le personnage de Mowgli, alors vous devriez vous souvenir de l'histoire "Le livre de la Jungle". Si vous ne l'avez jamais lu, alors vous devriez au moins connaitre le dessin animé de Disney de ces dernières décennies.




Mowgli est un enfant abandonné, dans la jungle, essentiellement élevé par des animaux et en même temps menacé/poursuivi par d’autres animaux.


Le Palais de Mowgli a été dès le début une entreprise controversée. Disney a acheté une tonne de terre à des prix élevés pour le projet, et il y avait effectivement un scandale autour de certains achats. Le gouvernement local a revendiqué "l'exportation" sur des maisons, puis ils ont vendu les propriétés à Disney. À ce moment, une maison qui venait d'être construite fut immédiatement condamnée sans la moindre explication.




Le terrain saisi par le gouvernement était censé servir pour un projet d'autoroute. Sachant très bien ce qui se passait, les gens ont commencé à l'appeler "Mickey Mouse Highway".




Puis il y eut un concept art. Une série de T-shirts Disney qui avaient en réalité été crées pour une réunion de ville. Ils avaient l'intention de dire à tout le monde à quel point ce projet allait être lucratif pour tous. Quand ils ont montré le projet, ce palais indien gigantesque... entouré par la jungle...avec des hommes et des femmes en pagnes et des engins tribaux. Eh bien, inutile de dire qu'ils ont tous flippé.




Nous parlons d'un grand palais Indien, de jungle, et de pagnes non seulement dans le centre d'une zone riche, mais aussi d'une zone un peu "xénophobe" du sud des USA. C'était un mélange discutable à ce moment de l'histoire.
Un membre de la foule a tenté de prendre d'assaut la scène, mais il a rapidement été maîtrisé par la sécurité après avoir réussi à briser l'un des panneaux de présentation sur son genou.




Disney a pris cette communauté et l'a écrasée sous son genou, de même. Les maisons ont été rasées, la terre a été effacée, et les gens n'ont rien pu faire ou dire à ce sujet. La télé locale, et les journaux étaient contre la station au début, mais une connexion entre les médias de Disney et sites locaux est entrée en jeu et leurs opinions ont changé.


Donc de toute manière, Treasure Island, les Bahamas. Disney a fait couler ces millions. La même chose s'est produite avec le palais de Mowgli.




La construction a été terminée. Les visiteurs ont effectivement séjourné à l'hôtel. Les communautés environnantes ont été inondées avec la circulation et les désagréments habituels associés à une tonne de touristes perdus et en colère. Puis, ça s'est tout simplement arrêté.




Disney a fermé le palais de Mowgli et personne n'a su quoi penser. Mais ils étaient très heureux à ce sujet. L'échec de Disney était assez drôle et merveilleux pour un grand nombre de personnes qui ne voulaient pas de ce truc.




Honnêtement, je n'ai plus repensé à ce lieu depuis sa fermeture il y a plus d'une décennie. Je vis à peut-être quatre heures d'Emerald Isle, vraiment, je n'ai entendu que des rumeurs et je n'ai rien expérimenté.






Puis, j'ai lu cet article d'une personne qui avait exploré le parc de Treasure Island et avait posté tout un blog sur tous les putain de trucs qu'il avait trouvé là-bas. Juste des trucs... laissés pour compte. Les choses cassées, défigurées, probablement ruinées par les anciens employés mécontents d'avoir perdu leur emploi.






Bordel, les habitants des alentours avaient vraiment une dent contre cet endroit. Les gens là-bas étaient en colère à cause de Treasure Island tout comme les gens à propos du Palais de Mowgli.






De plus il y avait des rumeurs qui disaient que Disney avait déversé ses aquariums dans les eaux locales quand le parc a fermé... Y compris des requins.




Qui hésiterait à prendre quelques souvenirs après cela?




Eh bien, ce que je veux dire, c'est que ce blog sur Treasure Island m'a fait réfléchir. Même si de nombreuses années se sont écoulées depuis sa fermeture, j'ai pensé que ça serait cool de faire une "exploration urbaine" au Palais de Mowgli. Prendre des photos, écrire mon expérience, et probablement voir s'il y a quelque chose que je peux prendre comme souvenir.






Je ne vais pas dire que je n'ai pas perdu du temps pour y arriver, parce qu’honnêtement il m'a fallu un an après avoir trouvé l'article de Treasure Island pour me déplacer et aller à Emerald Isle.




Au cours de cette année, j'ai fait beaucoup de recherches sur le parc du Palais... Du moins, j'ai essayé.




Naturellement, aucun site officiel de Disney ne faisait mention de cet endroit. Tout avait été nettoyé.






Plus étrange encore, apparemment, personne avant moi n'avait pensé à bloguer à propos de l'endroit ou même de poster une photo. Aucun des sites de télévision ni aucun journal local n'avait fait d'article à propos de l'endroit, mais c'était à prévoir, car ils ont tous entravé les desseins de Disney. Ils ne seraient pas du genre à montrer leur embarras devant tout le monde, vous voyez?






Récemment, j'ai appris que les entreprises pouvaient effectivement demander à Google, par exemple, de supprimer certains liens des résultats de recherches... Essentiellement, sans  raison valable. Avec du recul, ce n'est sûrement pas parce que personne ne parlait du parc que je ne trouvais rien à son sujet, mais parce que l'info était inaccessible.
Donc en fin de compte, je pouvais à peine trouver l'endroit. Tout ce que j'avais, c'était une vieille carte que j'avais reçue par la poste dans les années 90. C'était un article promotionnel envoyé aux personnes qui étaient récemment allées à Disney World, et je pense que comme je n’y étais pas allé dans les années 80, celle-ci devait être la plus "récente".






Je n'ai pas vraiment eu l'intention d'y aller. Ce qui m'a poussé était mes livres et bandes dessinées de mon enfance. Je ne m'en souvenais que quand je faisais mes recherches, et encore, il m'a fallu quelques semaines pour trouver le bac de rangement où mes parents les avaient mis.




Mais JE L'AI TROUVÉ. Les informations locales ne m'ont été d'aucun secours, car la plupart étaient des riverains qui avaient emménagé à la plage au cours des dernières années... Ou d'anciens résidents qui se moquaient de moi et me faisaient des gestes vulgaires la deuxième fois où j'ai essayé de dire "Où puis-je trouver le Palais de Mowg---"




La carte m'a directement mené à un long couloir. Les plantes tropicales avaient envahi la zone, mélangées avec des espèces de la flore locale qui actuellement APPARTENAIENT à cet endroit et avaient tenté de reprendre leurs droits. 




J'étais en admiration quand je suis arrivé au portail d'entrée du parc. D'énormes portes en bois monolithiques dont les supports de chaque côté étaient comme s'ils avaient été coupés dans des séquoias géants. La porte elle-même était creusée à plusieurs endroits par des insectes.




Sur la porte il y avait une feuille de métal, sûrement un débris, avec des lettres peintes à la main, griffonnées en noir. "ABANDONED BY DISNEY". Il était clair que certains employés voulaient faire une petite protestation.






Les portes étaient suffisamment ouvertes pour y entrer, mais pas en voiture, j'ai donc pris mon appareil photo numérique et la carte, dont le verso montrait un plan du parc, et je me mis en chemin à pied.






Le terrain à l'intérieur était tout aussi envahi que la porte d'entrée. Les palmiers étaient en friche et en lambeaux entre les piles de leurs noix de coco. Les bananiers étaient dans le même cas, dans leurs déchets puants. Il y avait cette sorte de conflit entre l'ordre et le chaos, comme les rangées de fleurs soigneusement plantées et mélangées aux mauvaises herbes hautes et désagréables, et aux champignons noirs puants.






Tout ce qui restait des structures extérieures avait été brisé, ou il n'en restait que du bois pourrissant et des objets calcinés non identifiables. Ce qui avait sans doute été un bureau d'informations ou un bar en plein air n'était plus qu'un tas de débris de toutes sortes dispersé par les vandales et ravagé par le temps.






La chose la plus intéressante sur le terrain était une statue de Baloo, l'ours amical du Livre de la Jungle, qui se trouvait dans une sorte de cour en face du bâtiment principal. Il était figé, regardant le vide dans un stupide sourire à pleines dents, sa "fourrure" recouverte de merde d'oiseau et du lierre autour de son socle.






Je me suis approché du bâtiment principal -le Palais- pour découvrir l'extérieur du bâtiment couvert de graffitis là où la peinture d'origine n'avait pas été pelée et rongée. Les portes d'entrée n'étaient pas seulement ouvertes, elles avaient été retirées de leurs gonds et avaient étaient volées.






Au-dessus des portes d'entrée, quelqu'un avait, encore une fois, peint: "ABANDONED BY DISNEY".






Je souhaiterais pouvoir vous parler de tout les trucs super que j'ai vu à l'intérieur du Palais. Statues oubliées, caisses enregistreuses abandonnées, une société secrète à part entière de clochards sans-abri... mais non.






L'intérieur du bâtiment était si frappant, si vide, je suis sûr que les gens avaient volé les ornements des murs. Tout ce qui était trop gros pour être volé... compteurs, bureaux, faux arbres géants... était laissé au milieu de cette pièce vide qui amplifiait chacun de mes pas.


J'ai vérifié le sol et je me suis dirigé à tous les endroits qui pouvaient sembler intéressants.


La cuisine était comme vous imagineriez... Une usine de nourriture industrielle avec des appareils dans tous les coins, pas de frais épargnés. Chaque surface de verre était brisée, chaque porte hors de ses gonds, chaque surface métallique bosselée. L'endroit tout entier sentait comme de la très vieille pisse.




L'énorme chambre frigorifique, qui n'était même plus refroidie maintenant, contenait des rangs et des rangs d'étagères vides. Des crochets suspendus au plafond, probablement pour acrrocher des tranches de viande, et comme je me tenais à l'intérieur depuis un moment, j'ai remarqué qu'ils se balançaient.




Chaque crochet se basculait dans une direction aléatoire, mais leurs mouvements étaient si lents et petits qu'il était presque impossible de les voir. J'ai supposé qu'ils étaient causés par mes pas, alors je me suis arrêté et j'en ai pris un dans mon poing, puis je l'ai lâché soigneusement, mais en quelques secondes il a recommencé à se balancer une fois de plus.




Les salles de bains étaient dans le même état que le reste de l'endroit. Tout comme le parc de Treasure Island, quelqu'un avait cassé méthodiquement chacune des commodes de porcelaine avec des noix de coco et d'autres objets. Il y avait un demi-pouce d'eau puante sur le plancher, donc je n'y suis pas resté longtemps.




Ce qui est étrange, c'est que les toilettes et les lavabos (et les bidets dans la chambre des dames, oui je suis allé là-bas) étaient tous mouillés, ou coulaient librement. Il me semblait pourtant qu'ils avaient dû fermer les robinets il y a TRÈS longtemps.






Il y avait beaucoup de chambre dans le parc, mais naturellement je n'ai pas eu le temps de toutes les regarder. Le peu que j'ai vu étaient toutes pareilles, inondées, et je ne m'attendais pas à trouver quelque chose là-bas. En fin de compte, j'ai pensé qu'il devait y avoir une télé ou une radio dans une des chambres quand il m' semblé avoir entendu une légère conversation à l'intérieur.




Bien que ce fût comme un murmure, sans doute ma propre respiration en écho dans le silence, ou simplement le bruit de l'eau qui coulait et jouait dans mon esprit, ça sonnait comme ceci...




1: « Je ne le crois pas.» 
2: (réponse courte inconnue) 
1: « Je ne le savais pas, je ne le savais pas.» 
2: « Ton père te l’avait dit.» 
1:  (réponse inconnue, ou peut-être juste un sanglot) 




Je sais, je sais, ça semble ridicule. Je vous dis simplement ce que j'ai vécu, pourquoi j'ai pensé qu'il y avait quelque chose qui courait dans cette chambre - ou pire, des vagabonds qui étaient là et qui m'auraient probablement poignardé.
En retournant aux portes devant le palais, j'ai remarqué que je n'avais pas trouvé quoi que ce soit et que j'avais perdu mon chemin.





En regardant par la porte, j'ai remarqué quelque chose d'intéressant dans la cour que j'avais apparemment manqué. Quelque chose qui pourrait me donner au moins une chose à montrer pour toute ma peine, même si c'était juste une photo.




Il y avait une statue presque réelle d'un python; peut-être quatre-vingts pieds de long, enroulée et "s'éblouissant" sur le piédestal en plein milieu de la zone. Comme le soleil a commencé à apparaître, la lumière a éclairé l'objet de la façon PARFAITE pour une photographie.




Je me suis approché du python et ai pris une photo. Ensuite je me suis tenu sur mes orteils et en ai pris une autre. Je me suis approché de plus près pour avoir les détails sur son visage.




Lentement, le python a levé la tête, m'a regardé droit dans les yeux, s'est tourné, et a glissé de son piédestal pour rejoindre l'herbe, puis les arbres.




Tous ses quatre-vingts pieds. Sa tête avait déjà disparu depuis longtemps dans les bois avant que sa queue ne quitte l'endroit.




Disney avait libéré tous ses animaux exotiques sur le terrain. Là, sur ma carte, il y avait la "Maison des reptiles". J'aurais dû le savoir. J'avais été informé sur les requins à Treasure Island, et J'AURAIS DÛ savoir qu'ils avaient fait pareil ici. J'étais abasourdi, complètement stupéfait. Ma bouche devait être grande ouverte jusqu'à ce que je redescende sur terre. J'ai cligné des yeux plusieurs fois et j'ai reculé de l'endroit ou j'avais aperçu le serpent, puis je suis retourné vers le Palais.




Même s'il avait complètement disparu, je n'ai pas pris de risques et je suis retourné dans le bâtiment.




Il m'a fallu prendre quelques profondes inspirations et me gifler le visage pour retrouver mes esprits après ça.




Je cherchais un endroit pour m'asseoir, mes jambes se sentaient un peu comme de la gelée à ce moment-là. Bien sûr, il n'y avait PAS de place pour s'asseoir, sauf si je voulais me reposer dans du verre brisé et des tapis de feuilles mortes ou me traîner jusqu’à un bureau.




J'ai vu quelques marches près du hall du palais et j'ai décidé d'aller m’y asseoir jusqu'à ce que je me sente mieux.




L'escalier était assez loin de la façade de l'immeuble pour être relativement propre, sauf pour l'accumulation étonnante de poussière. J'ai tiré une pancarte de métal du mur, encore une fois marquée « ABANDONED BY DISNEY" J'étais habitué maintenant. J'ai posé la pancarte sur les escaliers et je me suis assis dessus pour rester plus ou moins propre. 




Plus bas, les escaliers descendaient à un autre niveau. J'ai utilisé le flash de mon appareil photo comme une sorte de lampe de poche improvisée. Je pouvais voir que les escaliers se terminaient sur une porte métallique avec un cadenas. Un panneau sur la porte... Un VRAI panneau... disait: "MASCOTTES SEULEMENT! MERCI!".




Ça m'a ragaillardi, pour deux raisons. D'une, une pièce seulement pour les mascottes aurait sûrement quelque chose d'intéressant... de deux, le cadenas était toujours en place. Personne n'était venu là. Pas de vandales, ni de pillards, personne.




C'était le seul endroit que je pouvais "explorer" et peut-être trouver quelque chose d'intéressant à photographier sans vol. J'étais venu au Palais essentiellement car rien ne m'interdisait de prendre ce que je voulais, parce que -Hé- "abandonné" .




Il ne m'a pas fallu beaucoup de force pour briser le verrou. Eh bien, en fait c'est faux. Il ne m'en a pas fallu beaucoup pour briser la plaque de métal sur le mur où le cadenas était accroché. Le temps et la décomposition avaient fait la moitié du travail pour moi, et j'étais capable de suffisamment plier la plaque de métal pour en tirer les vis du mur - quelque chose à quoi personne n'avait pensé, ou n'avait pas été en mesure de faire à l'époque.




La zone des mascottes était un changement surprenant et très bienvenu par rapport à ce que j'avais vu. D'une part, toutes les deux ou trois secondes, des lumières fluorescentes s'illuminaient, même si elles clignotaient et s'éteignaient au hasard. En outre, rien n'avait été volé ou cassé, même si le temps avait vraiment fait des ravages.




Les tables avaient des bloc-notes et des stylos, il y avait des horloges... même un punch-in clock sur le mur, complètement rempli de cartes. Les chaises étaient dispersées autour et il y avait même une petite salle de repos avec une vieille télévision pleine de parasites et plein d'aliments pourris et de boissons sur les compteurs.




C'était comme ces films apocalyptiques où tout était laissé en l'état après l'évacuation.






Comme je marchais dans les couloirs labyrinthiques de la zone des mascottes, l'endroit devenait de plus en plus intéressant. En allant plus loin, les bureaux et tables avaient été renversés, les documents dispersés étaient presque fusionnés avec le sol humide, et un grand tapis miteux rattrapait lentement le revêtement cramoisi du sol.




Tout était "visqueux". Tout le bois s'était désintégré en une bouillie quand je m’en suis approché, même en utilisant le moins de force possible. Des vêtements étaient suspendus à des crochets dans l'une des chambres, ils seraient tombés en lambeaux si j’avais essayé de les décrocher. Une chose qui m'a ennuyé, c'est que la lumière se faisait de plus en plus rare à mesure que je descendais dans les profondeurs humides, suffocantes de l'endroit.




Finalement, je suis arrivé à une porte rayée de noir et de jaune avec les mots "CHARACTER PREP 1" peints au pochoir.



Dans un premier temps, la porte n'a pas voulu s'ouvrir. Je supposais que c'était là qu'ils gardaient les costumes, et je voulais absolument une photo de ce désordre puant, tordu. J'ai essayé comme je pouvais. Peu importe sous quel angle ou par quel moyen je m'y prenais, la porte ne voulait pas bouger.



À l'intérieur, la chambre était complètement sombre. Noire comme de la poix. J'ai utilisé le flash de l'appareil pour trouver un interrupteur dans la paroi près de la porte, mais il n'y avait rien.
Comme je faisais ma recherche, j'ai été tiré de mon excitation par un fort buzz électrique. Une rangée de lumières s'est soudainement allumée, vacillante et clignotante.




Il m'a fallu une seconde à mes yeux pour s'adapter. Il semblait que la lumière devenait de plus en plus forte, peut-être jusqu’à ce que toutes les ampoules explosent... mais au moment même où j'ai pensé qu'elles pourraient arriver à cet état critique, les lumières se sont obscurcies.




La pièce était comme je l'avais imaginé. Divers costumes de Disney étaient suspendus aux murs, tous les uns à côté des autres comme d'étranges cadavres de cartoon pendant par des cordes invisibles.




Il y avait des bacs entiers de pagnes et de vêtements "indigènes" sur des cintres vers l'arrière.




Ce que j'ai trouvé étrange, et ce que j'ai voulu photographier tout de suite, c'était un costume de Mickey Mouse au centre de la pièce. Contrairement aux autres costumes, il était couché sur le dos comme une victime assassinée. La fourrure sur le costume était pourrie et mitée, ce qui formait des trous.




Ce qui était encore plus étrange, cependant, c'était la coloration du costume. C'était comme une photographie négative du vrai Mickey Mouse. Noir à l'endroit où il devait être blanc et blanc là où il devait être noir. Ses vêtements rouges étaient bleu clair. La vue était assez rebutante pour que je finisse par photographier la chose.






J'ai pris une photo des costumes accrochés aux murs. Des angles du haut, vers le bas, et vers le côté pour montrer une rangée entière de visages de dessin animé sans vie, putrides, certains avaient perdu leurs yeux de plastique.




Alors j'ai décidé de faire une mise en scène. Juste la tête d'un des personnages sur le sol lisse et crasseux.




J'ai ensuite cherché la tête d'un costume de Donald Duck et l'ai soigneusement enlevée pour que la chose ne tombe pas en morceaux dans mes mains.




Comme je regardais dans les grands yeux du masque moisi, un bruit métallique me fit sursauter d'effroi.




J'ai regardé à mes pieds, et là, entre mes chaussures, il y avait un crâne humain. Il était tombé de la tête du costume et s'était brisé en morceaux. Seuls le visage vide et la mâchoire inférieure étaient restés, fixés sur moi.




J'ai laissé tomber la tête de canard, comme vous vous en doutiez, et je suis allé jusqu'à la porte. Vu que je tenais la porte, j'ai regardé en arrière le crâne au sol.
J'ai dû prendre une photo de lui, vous savez ? J’ai dû, pour toutes sortes de raisons qui peuvent sembler idiotes, mais seulement si vous n'y réfléchissez pas. 






J'avais besoin de preuves de ce qui s'était passé, surtout si Disney comptait le faire disparaître. Je n'avais aucun doute dans mon esprit, dès le début. Même si c'était juste une sale négligence, Disney était RESPONSABLE de cela.




C'est alors que Mickey, comme une photo négative, le Mickey au milieu du sol, a commencé à se lever.




Le costume de Mickey Mouse... ou celui qui était à l'intérieur, s'est d'abord assis, puis il a commencé à monter sur ses pieds. Il était au centre de la pièce, son faux visage me regardant fixement. J'ai simplement pu marmonner "non..." encore et encore...




Les mains tremblantes, le cœur battant violemment, et les jambes claquantes, j'ai réussi à prendre l'appareil photo et à le diriger vers la créature en face de moi.




L'écran de l'appareil numérique affichait seulement des pixels morts dans la forme de la chose. C'était une silhouette parfaite du costume de Mickey Mouse. Pendant que l'appareil photo bougeait dans mes mains tremblantes, les pixels morts se déplaçaient, barrant l'écran. Le contour de Mickey s'était déplacé.




Et puis, l'appareil photo est mort. Allant du vide au calme et... s’est cassé.




J'ai levé mes yeux une fois de plus vers le costume de Mickey Mouse.




"Hey", dit-il d'une manière étouffée, pervertie, mais parfaitement comme la voix de Mickey Mouse: "Tu veux voir ma tête qui se détache ?"




Il a commencé à tirer sur sa propre tête, la faisant craquer, ses mains gantées autour de son cou, se griffant avec des mouvements impatients, similaires à ceux d'un homme essayant de se libérer ou d’échapper aux mâchoires d'un prédateur...




Quand il les a plantés autour de son cou...tellement de sang...




Du sang tellement épais, jaune...




Je me suis retourné alors que j'entendais la chair se déchirer avec un bruit écœurant... Je voulais seulement m'en éloigner. Au-dessus de la porte de cette pièce, j'ai vu le message final, fait dans du métal avec des os ou des ongles...




"ABANDONED BY GOD" 






Je n'ai jamais obtenu les photos de l'appareil. Je n'ai jamais écrit de blog à ce sujet. Après ça, j'ai couru hors de cet endroit, j'ai fui pour ma santé mentale, pour ma vie, je savais pourquoi Disney ne voulait pas qu'on parle de ce lieu.




Ils ne voulaient pas qu'un type comme moi y entre.






Ils ne voulaient pas qu'un truc comme ça en sorte.




Traduction: Ocene


44 commentaires:

  1. L'écriture est bizarre mais au final c'est bien.

    RépondreSupprimer
  2. Mon dieu, cette creepypasta est vraiment ma préféré, je suis content quelle aie été traduite pour que d'autres personnes puissent en profiter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que, moi mes préférées soit "Légende sans nom" ainsi que, "Ted The Caver" je trouve celle-là pas trop mal.

      Supprimer
    2. Moi aussi ! elle est trop bien !

      Supprimer
  3. ça commençait grave bien, mais finalement pas si génial :/
    Déjà d'où sort la photo si "Je n'ai jamais obtenu les photos de l'appareil." ?
    Ensuite je trouve ça bizarre de dire que les couleurs de Mickey étaient inversées. C'est la photo qui est en négatif pas Mickey.
    En vrai j'aurais trouvé ça grave bien si il n'y avait pas eu de fantastique, juste une visite de l'endroit bien glauque, sans surnaturel. Là ça aurait été crédible, ça m'aurait plu.
    Enfin ce n'est qu'un avis personnel :)
    Sinon, c'est plutôt cool, écrit bien aéré, ça se laisse lire, merci trad!
    #R
    +Lien de l'original SVP?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que l'histoire des couleurs soit bizarre mais je dirais qu'elle est mal exprimée. En effet, l'auteur dit de manière plus ou moins claire que ce sont les couleurs du costumes qui sont comme elles l'auraient été sur une photo en négatif. Enfin c'est comme ça que je l'ai compris ^^

      Supprimer
    2. "Ce qui était encore plus étrange, cependant, c'était la coloration du costume. C'était comme une photographie négative du vrai Mickey Mouse. Noir à l'endroit où il devait être blanc et blanc là où il devait être noir. Ses vêtements rouges étaient bleu clair. "

      Il précise donc bien que c'est les couleurs du costume qui sont COMME sur une photo en négatif ;)

      Supprimer
    3. Oui, c'est bien ce qu'il dit (l'autre anonyme )

      Supprimer
  4. C'est bien mais le fait de dire qu'il ai pas pu avoir de photos alors qu'il y en a une viens un peu gâcher le truc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je verrais plus ça comme ça: son témoignage ne comportait effectivement aucune photo, et un autre qui a lu ce texte avant vous a rajouté un montage a posteriori d'après l'idée qu'il se faisait de la chose.

      Supprimer
    2. Il a pris en photo l'écran de son appareil et a recadré!

      Supprimer
  5. Ce qui est plutôt chiant quand on est sur portable, ce sont les écarts entre les paragraphes, qui rende le texte long et qui mon presque fais regretter d'avoir a lire cette pasta. Mais la pasta en elle même est juste génial par contre, même si ce problème se texte ma laisser un petit goût amer.

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique pasta ! Il devrais en avoir d'autres sur les lieux abandonné, ou sur des lieux connus sa serais bien non ? Par exemple : Disneyland, la Tour Eiffel, Big Ben etc...

    RépondreSupprimer
  7. Dans l'ensemble ce n'est pas terrible, c'est même plutôt mauvais. Certains passages sont très confus (je pense notamment au passage avec la statue du python). L'histoire en elle même ne présente aucune originalité.Quand au dénouement il m'a bien fais rire, surtout le :"ABANDONED BY GOD", c'est tellement cliché.Sinon je voudrai bien comprendre pourquoi sans aucune raison apparente l'auteur à cru bon de mettre certains mots en majuscule ? (effet de style ?).

    RépondreSupprimer
  8. Je trouve sa bizar la fin car quand mickey parle et fait les geste je dirais pas que ses surnaturel ecoute je crois que cest un mecanisme de la a dire que ses un fantome cest facheux car disneyland en floride jai dejas vus un mickey en robotique genre ton truc etre la jaurais rit et jaurais ete le voir

    RépondreSupprimer
  9. Oui évidemment que le Mickey était robotique, c'est pour ça qu'il dit des trucs chelou et à du sang jaune...
    Le seul défaut de cette pasta, c'est d'avoir parlé de choses sans les avoir réellement développées (ex: le python, le dialogue), après c'est peut être une volonté de l'auteur.
    Après je trouve que c'est bien écrit, le style différent nous introduit à la première personne dans l'histoire, ce que je trouve plutôt cool.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai trouvé l'histoire pas mal, mais vraiment trop longue a démarrer. En plus, il y a de gros gros écart entre chaque paragraphe alors que les paragraphes font parfois seulement 2 lignes. Ça rallonge le texte et ça donne plus envie de décrocher plutôt que de continuer. Ce qui est dommage, parce que l'histoire est plutôt bien !
    L.

    RépondreSupprimer
  11. Le plus flippant c'est la façon dont le texte est traduit.


    Phoquin' weird.

    RépondreSupprimer
  12. Ma pasta favorite !

    -Lama

    RépondreSupprimer
  13. Je ne regarderais plus les choses venant de disney de la même facon.

    RépondreSupprimer
  14. Quand tu descends l'écran à toute vitesse et que tu vois la photo de Mickey... Tu flippes déjà, n'est ce pas ?
    Alors quand j'ai tourné la tête pour me retrouver face à face avec une photo prise avec le type en costume Mickey (exactement le même mais avec les bonnes couleurs) bah... je me suis littéralement CHIÉE DESSUS.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai adoré cette petit creepypasta, elle a fait vibrer les tréfonds de mon âme.

    RépondreSupprimer
  16. Je hais mickey...
    Mon enfance est fichu pour la deuxieme fois. Regarder Peter Pan, et le gardien

    RépondreSupprimer
  17. flippant on s attendait a tout sauf a mikey

    RépondreSupprimer
  18. FAIT VACHEMENT FLIPPER!

    RépondreSupprimer
  19. Elle est vraiment bien construite. J'ai beaucoup rit en tentant d'imaginer la tête qu'aurais fait quelqu'un devant Mickey s'arrachant la tête. J'aurais criée et je me serait barré en courant. Mais le mec dans l'histoire tout tranquille y va se planter devant le costume plutôt que de se tirer...

    RépondreSupprimer
  20. cette pasta est geniale! Mais ce qui me tracasse c'est ca: qu'est devenu Mickey? Est-il sorti ou est-il encore au palais de Mowgli?

    RépondreSupprimer
  21. BON SANG JEN AI FAIT UNE CRISE NERVEUSE LA PREMIERE FOIS! MAIS MAINTENANT....TROP BIEN

    RépondreSupprimer
  22. Elle est génial *Q*!

    RépondreSupprimer
  23. J'ai trouvé plein d'information sur cette endroit mais je sais si j'ai le droit de mettre des liens,
    sinon superbe creepypasta

    RépondreSupprimer
  24. Wow génial à la fin : "Hey, tu veux voir ma tête qui se détache ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça m'a fait penser a "hey, tu veux voir ma b*te?", sinon cette pasta est vraiment bien

      Supprimer
  25. Salut, je relis une 2ème fois cette pasta car elle m'a vraiment plu! ^^
    Par contre, petits défauts:
    - Il y a quelques petites fautes d'orthographe.
    - Problème de compréhension: Comment y a t-il une photo de Mickey si il est dit que ''Je n'ai jamais eu de photo de l'appareil''???
    - C'est la photo qui est négative, pas Mickey.
    Cependant, le contexte et la formulation de l'histoire sont parfaits, on devrait même créer un jeu tiré de la pasta!

    RépondreSupprimer
  26. Superbe histoire. Jai taper l'adresse du lieu et jai trouver plein de truc sur le parc. Essayer vous verrez...
    Sauf que cest long tres long , surtout sur portable. Enfait cest pas Mickey qui est negative mais la photo.
    La chose qui me tracasse: quest devenue Mickey? Il est sortit ou non ?

    RépondreSupprimer
  27. J'ai compris, alors les couleurs du costume de Mickey et de lui même d'ailleurs est négative (le contraire des couleurs du Mickey original) car se Mickey négatif (on va l'appeler comme sa XD) est le contraire du Mickey normal. Le Mickey normal est gentil et amical et celui ci est malsain et répugnant donc tout le contraire de Mickey. On peut voir que le Mickey négatif habite sous terre (dans l'endroit pour mascotte) contrairement au Mickey normal qui habite à la surface. Voilà c'était l'hypothèse à deux balles du jour 😀

    RépondreSupprimer
  28. Je pense pas que Mickey Négatif soit juste un automate, parce qu'on a oublié le crâne tombé du masque de Donald ?

    Je pense qu'il y a le reste du gars qui jouait la mascotte de Mickey dans Mickey Négatif, c'est genre son fantôme qui revient se venger...du fait qu'il ai été mis au chomage ?

    Non, il a du se passer un truc glauque dont personne n'a évidemment parlé, et ce truc glauque a entrainé la fermeture du palais de Mowgli.

    Il y a du avoir des meurtres de mascottes - du gars à l'intérieur- (ça expliquerai le crâne humain tombé du masque de Donald).

    Moi ça me fait un peu penser aux histoires sur "Five Night at Freddy's"; le purple a tué des enfants qu'il a planqué dans les animaltronics (mascottes/automates) qui se sont révélées dangereuses (VENGEANCE).



    Sinon j'ai bien aimé l'écriture du texte et le texte lui même.

    RépondreSupprimer
  29. Le Mickey est bien en négatif (le costume), parce que, sinon les murs, l'endroit autour de lui aurait dû être en négatif !

    RépondreSupprimer
  30. C'est moi ou sur l'image de Mickey Négatif il bouge sa main légèrement de droite à gauche et de gauche à droite; genre "Coucou ! Tu vas mourir !"

    Regardez attentivement sa main droite, de près si il faut.

    RépondreSupprimer
  31. L'écriture très espacée et sans bonne suite entre les parties écrites m'a découragée de lire :/ Dommage elle avait l'aire bien!

    RépondreSupprimer