Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 18 mai 2014

Pouvez-vous m'indiquer le chemin?...

« S'il vous plaît, pouvez-vous m'indiquer mon chemin ? »


C'était tôt dans la soirée.
Une grande femme venait de m'interpeller dans la rue.
Ses jambes étaient anormalement minces, et elles tremblaient comme si elles avaient du mal à maintenir son corps en équilibre. Ses bras aussi étaient minces comme des bâtons, et un sac à main rouge pendait de son épaule.
Sa respiration était sifflante, comme si elle éprouvait des difficultés pour inspirer et expirer. J'étais sûr que c'était à moi qu'elle venait de parler, mais ses yeux semblaient dirigés derrière moi, regardant ailleurs.
« Euh... où allez-vous ? »
Elle ne semblait pas normale.
« Kasuga, 1-19-4-201. »
« ... »


C'était mon adresse.
Elle avait donné mon adresse exacte, jusqu'au numéro de ma chambre.


« Je... désolé, je ne sais pas où c'est. »
J'ai décidé de ne surtout pas m'attarder avec elle.
Puis la femme m'a dépassé, courbée, et sa taille a émis un craquement comme si elle était sur le point de se casser en deux.
Après ça, elle a titubé jusqu'au bout de la rue et elle a disparu au carrefour suivant.
« C'était vraiment bizarre... »
Je me suis assuré de prendre un détour avant de rentrer chez moi.
J'ai examiné précautionneusement la porte d'entrée et, constatant qu'elle était bien fermée, je suis entré.







 






« S'il vous plaît, pouvez-vous m'indiquer mon chemin ? »


Une voix venait de se faire entendre dans la pièce obscure.




Traduction: Tripoda

Originellement traduit du japonais par Saya Yomino, texte anglais ici.

16 commentaires:

  1. La fin est prévisible mais j'aime bien l'idée c:

    RépondreSupprimer
  2. Mouaibof...
    D'habitude, quand une creepypasta est très courte, il faut un gros punch à la fin, mais là...
    Je sais que ça dois pas être facile de trouver de bonnes creepypastas, mais bon, ma petite soeur aurait put faire celle-là ^^
    Je préfère attendre et avoir de bonnes histoires qu'en avoir souvent mais de basse qualité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On poste déjà pas assez...

      Et je me permets de signaler qu'elle a connu un certain succès chez les yankees. On peut peut-être incriminer ma traduction, mais j'en doute.

      Supprimer
  3. JE VEUX QUE TU M'INDIQUES MON CHEMIN BORDEL!!

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que vous pourriez aussi vous tourner vers les creepypastas japonaises, étant donné que le Japon regorge de légendes toutes plus dérangeantes les unes que les autres.
    Allez les traducteurs, mettez-vous au boulot, vous devez apprendre le japonais !!

    VB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le petit commentaire en bas dit bien que celle-ci est nippone d'origine!

      Supprimer
    2. Et bien, oui, c'est pour ça que j'en parle ! :)

      VB

      Supprimer
    3. Bah tu nous suggères de faire quelque chose qu'on fait déjà, même si dans l'état actuel des choses ça doit passer par l'anglais (et les gros copyright en rouge agressif). J'ai trouvé ça bizarre.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Si je puis me permettre, cette creepypasta n'est nippone ni mauvaise !
      Comment ça c'est trop facile ?

      (Hum, le commentaire supprimé est une fausse manip de ma part)

      Supprimer
  5. Enorme. Simple et efficace.

    RépondreSupprimer
  6. Ça me rappelle du Junji Ito...

    RépondreSupprimer
  7. "Ah la porte? Elle était ouverte monsieur".
    Et c'est ainsi que Roger mourut comme une merde car il avait oublié de fermer sa porte.
    -Michel

    RépondreSupprimer