Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 22 juin 2016

Vladimir Tchekevesco

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, des rapports militaires polonais ont été retrouvés par les Alliés dans une base militaire tenue secrète à l'occupant nazi. Ces documents faisaient le rapport d'expériences menées sur des enfants atteints de maladies mentales. Le cas du petit Vladimir Tchekevesco, 8 ans, est hors du commun si je puis dire, dans le sens où ce sont ses parents, eux-mêmes militaires, qui ont donné l'autorisation pour mener l'expérience. Tous les éléments de début d'expérience laissent penser que le petit Vladimir n'était atteint que d'autisme. L'enfant fut isolé dans une chambre stérile servant à l'origine à faire des tests sur des prototypes d'armes chimiques. La chambre se trouvait à 40 mètres de profondeur, complètement isolée.


Seul et attaché sur un lit, pieds et poings liés dans le noir absolu. L'expérience avait pour but de démontrer que les stimuli environnementaux provoquaient le mutisme du garçon à l'esprit trop faible, inadapté à notre société. L'enfant devait en quelque sorte se réinitialiser complètement en l'absence des contacts qui, supposément, polluaient son esprit. L'enfant fut pris de panique et entra dans un état hystérique au moment où on l'attachait sur le lit. Deux micros enregistraient les sons dans la pièce, pour suivre la progression de l'expérience. Elle devait durer 3 jours durant lesquels le sujet resterait allongé sur le lit, sans nourriture.

Les 12 premières heures furent un flot ininterrompu de larmes et de cris. Toutefois, durant la 13ème heure, à exactement 4h23 du matin, les cris cessèrent pour laisser place à une espèce de ronronnement. Les chercheurs ont d'abord pensé qu'il s'agissait du ronflement de l'enfant. Cependant, ce son se poursuivit sans interruption bien au-delà de la durée normale d'une nuit de sommeil. 48 heures après le début de l'expérience, le ronronnement cessa et la voix de l'enfant se fit à nouveau entendre dans le micro. La voix était devenue plus aiguë, mais les propos du sujet étaient incompréhensibles. Les chercheurs mirent ces sons sur le compte de sa présumée transformation mentale, l'enfant découvrant sa nouvelle voix.

Le lendemain, à 69 heures du début de l'expérience, un cri très grave éclata dans les micros, qui furent mis hors-service. Sans micro pour surveiller l'activité dans la chambre d'isolement, les chercheurs décidèrent d'attendre la fin des 72 heures, durée initialement prévue pour l'expérience, pour envoyer les infirmières chercher le petit Vladimir. Les infirmières descendirent jusqu'au niveau souterrain où il se trouvait et ouvrirent la porte blindée. L'enfant était allongé sur son lit, attaché. Tout semblait normal à première vue, mais quand elles approchèrent, elles furent prises de panique à la vue du garçonnet.

Le corps du bambin était devenu noir, comme en cours de décomposition. Les bras et les jambes étaient devenus squelettiques et le ventre avait gonflé, donnant au garçon un air cambré. Ses orbites étaient vides, ses yeux avaient disparu. Il n'avait plus de dents ni de langue. L'enfant avait même perdu son sexe en totalité, mais il n'y avait pas trace de plaie ou de cicatrice. Le corps était juste devenu noir et dégageait une puanteur macabre.

L'une des employées fut prise d'un malaise et vomit sur le sol. Les infirmières prirent alors la fuite et firent leur rapport à leurs supérieurs ; un rapport hystérique concluant à la mort de l'enfant. Toutefois, alors qu'une nouvelle expédition de médecins et de soldats était sur le point de descendre, les micros de la salle se remirent à fonctionner. Aucune voix ne se fit entendre, mais on entendait très clairement l'enfant se débattre dans son lit. Puis il y eut des pleurs de douleur. Et finalement, le son d'un liquide qui se déversait au sol. S'ensuivit un bruit qui leur glaça le sang : les pleurs d'un nouveau-né.

Les rapports de l’expérience prirent fin ici.

Toutefois, les rapports de fonctionnement de la base firent état, dans la semaine qui suivit l’expérience, de 49 exécutions de militaires ou personnels soignants, sans qu'aucun des corps ne soit retrouvé dans le cimetière militaire ou à la morgue de la base.
Le motif indiqué sur les ordres d’exécution étaient tous identique : - OFFRANDE AUX PROFONDEURS -
La base fut découverte le 21 Avril 1946, entièrement vide.
Après des fouilles minutieuses, aucune trace de chambre souterraine ne fut découverte.






36 commentaires:

  1. Cette photo m'évoque un poulet carbonisé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt une grenouille.

      Supprimer
    2. xD
      Plus sérieusement, je vois pas du tout ce qu'elle représente...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Offrande à un démon pour qu'il puisse incuber l'enfant et naître sur notre plan d'existence.
      (Une des multiples réponses possibles)

      Supprimer
  3. Je n'arrive pas à voir ce qui se trouve sur la photo. La creepypasta n'est pas originale, reprenant le thème des expériences qui tournent mal, mais elle reste intrigante

    RépondreSupprimer
  4. Pour la photo:
    - a gauche les deux tiges noires = les jambes
    - au milieu le gros truc rond = le ventre
    - juste au dessus (bon le truc est assis si ça aide): le corps + tête (je n'ai pas trouvé les bras)
    - en haut de la tête les deux points blancs : yeux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa paraît un peu grand les jambes et le ventre pour un enfant non ?

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  5. Bonne creepy, elle m'a beaucoup fait penser à la creepypasta sur l'expérience russe sur le sommeil mais bon, j'imagine que n'importe laquelle des creepy parlant d'expérience russe m'y ferait penser ^^

    RépondreSupprimer
  6. Cette Creepypasta a été écrite par un Anonyme dans les commentaires de la Creepypasta sur l'Expérience Russe non ?

    RépondreSupprimer
  7. Cette photo est ecoeurante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment peut tu dire que la photo est écœurante alors qu'on voit presque rien .

      Supprimer
    2. Pour toi ce n'est pas écoeurant une grosse masse noire.

      Supprimer
  8. "Juste atteint d'autisme" :hap:

    RépondreSupprimer
  9. Je ne vois pas grand chose sur la photo...
    Le truc rond, c'est le ventre...
    les batons noires, les jambes...
    le truc bizarre où il y a les points blancs, la tête ?
    Mais où sont ses bras ? :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un truc en haut, au milieu on dirait soit un lapin soit un bras replié avec l'index tendu mais il ne correspondrait pas à la description où il sont peut-être si rachitiques que collés à son corps, on ne peut pas faire de distinction ?

      Supprimer
    2. Je vous avoue que j'ai cherché aussi les bras. Sans succès. :(
      Thea je vois pas de quel endroit tu parles? En haut de la "tête"? Si c'est ça on dirait plus un bout de mur. Sinon je vois pas du tout. X)

      *joues à chercher les bras de Vladimir tchekevesco*

      Supprimer
    3. Ça. ^^ http://www.noelshack.com/2016-26-1467284550-image.jpeg

      Supprimer
  10. Dommage qu'il y ait une faute d'orthografe dès la deuxième ligne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit tu sais pas lire, soit tu sais pas écrire, car il n'y en a pas...

      Supprimer
    2. Venant d'un mec qui écrit "orthografe"

      Supprimer
    3. Cest la réforme les gars,la réforme

      Supprimer
    4. OSEF de la réforme si t'es français t'écris "orthographe" pas "orthografe"... x)
      "À la fin de la Seconde Guerre mondiale, des rapports militaires polonais ont été retrouvés par les Alliés dans une base militaire tenue secrète à l'occupant nazi. Ces documents faisaient le rapport d'expériences menées sur des enfants atteints de maladies mentales."
      Tu vois une faute d'orthographe quelque part? Parce que moi, pas.

      Supprimer
  11. Une variante plutôt bonne de l'excellente pasta "Gateway to the Mind"

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. C miley Cyrus qui tien vraiment à licher la caméra (okjesort)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ tout le monde fait un commentaire dessus XD

      Supprimer
    2. Merci ^^ tout le monde fait un commentaire dessus XD

      Supprimer
    3. XD par contre, la photo a pas de rapport avec ton pseudo mais c'est pas grave XD

      Supprimer
  14. Ouh là! J'ai bien aimé la pasta,mais sa mort et la photo sont compliqués à comprendre...

    RépondreSupprimer
  15. Attendez je crois que cette photo me fais penser à un pokémon genre le pokémon ectoplaz !!!

    RépondreSupprimer
  16. en fait le gamin s'est fait engrosser :o :o c'est glauque

    RépondreSupprimer
  17. Moi sur la photo a droite je vois une sorte d'esprit noir avec des yeux ... c:

    RépondreSupprimer
  18. c'est magnifique d'inventer une telle histoire à partir d'une image à première vue sans aucun sens

    RépondreSupprimer