Disclaimer

DISCLAIMER
Oubliez que vous lisez de la fiction.

Script générateur de phrases

dimanche 21 décembre 2014

NoSoulsx89

Voici une histoire assez intrigante que j'ai récupérée sur le wiki fextralife de Dark Souls, mais je n'arrive plus à remettre la main dessus depuis.

Dark souls est un jeu du type RPG assez unique, le jeu met en scène un mort-vivant voulant briser la malédiction qui frappe le monde, qui rend tous les habitants dépendants des âmes, et ceux qui ne peuvent plus s'alimenter en âmes deviennent des loques sans humanité et errent dans le monde de Lordran. Ils sont appelés carcasses. Le joueur croisera en chemin des personnages, qui, soit lui barreront la route, soit se moqueront de sa quête irréalisable, et quelques personnages voulant bien l'aider, généralement par intérêt. Le jeu est baigné dans un univers médiéval très sombre et demande une exigence particulière aux joueurs. La moindre erreur d'inattention peut tuer le joueur, lui faisant perdre ses âmes, son humanité, le forçant à recommencer un niveau qu'il a galéré à faire. Par chance, le joueur peut invoquer les fantômes d'autres joueurs pour l'aider, mais comme dans tout le reste du jeu, il peut aussi être envahi par des personnes avides de puissance et d’hémoglobine. La différence des deux types de joueurs est la couleur : l'un est bleu et l'autre rouge.

Je vous copie dès à présent l'histoire qui a été écrite par Maltazar sur le forum. 




《 Bonjour, je me présente, je m’appelle Valentin, j'ai 21 ans et j'aimerais vous demander si vous avez rencontré un certain joueur. Il s’appelle NoSoulsx89 et il est suédois (il n'y a absolument rien d'autre sur lui).
La semaine dernière, je refaisais une partie et lors de ma visite dans la forteresse de Sen, là où se trouve le boss Golem, un joueur (ce fameux NoSoulsx89) est apparu après le combat, sans message comme quoi il m'envahissait, mais au lieu de me foncer dessus comme le feraient habituellement les joueurs, il est resté là, debout, à me regarder. Il portait le manteau du Chester et en guise de casque le sac des bouchers que l'on trouve au début du jeu, et il avait comme arme la machette démoniaque et la main sombre (Une main qui permet de lancer des sorts, voler l'humanité du joueur et de faire un bouclier). La chose qui me perturbait était qu'il n'avait aucune aura alors que normalement vous avez rouge pour les envahisseurs et bleu pour ceux qui vous aident, là il n'en avait pas, il était normal, comme si c'était un PNJ. En me disant que cela était un bug (après tout cela peut arriver) j'ai décidé de le frapper, mais là, alors qu'il aurait dû reculer pour le coup que je lui avais porté, il est resté stoïque. Après, il a disparu. Sur le coup, j'ai pensé qu'il avait été déconnecté de mon monde mais il m'a envoyé un message en anglais (que je vous traduis). «Tu es une âme répugnante». Le jeu n'était pas dépourvu de mauvais perdants, ou même de role players, mais je ne pouvais pas l'ignorer si facilement. J'ai donc décidé de contacter From software par e-mail pour les prévenir d'un bug. Voici une photo pour mieux comprendre le bug dont je vous parle : 



Je n'avais pas vu les jours passer, mais, je ne sais pour quelle raison, j'adorais cette partie, j'avais du mal à décrocher.
Alors que j'explorais Anor Londo, une sorte d'immense cathédrale, très connue justement pour cette architecture très européenne, il est apparu après un feu de camp. Il avait apparemment battu les monstres, mais encore une fois, il était normal et je n'avais eu aucun message comme quoi un joueur m'envahissait. J'ai décidé de prendre encore une image par sécurité : 



Avant que je me demande si je devais l'attaquer ou non, il m'a envoyé un message. 
Ce message listait toutes les activités que j'avais eues durant ces derniers jours, absolument tout y était ! Il a enchaîné sur «Je te laisse une seconde chance», et il s'est déconnecté. Pris de panique, j’ai alerté le box live d'un joueur potentiellement dangereux, mais lorsque je lui ai donné le pseudo du joueur, il m'a dit que celui-ci n'avait jamais existé. Je lui ai envoyé le profil de ce NoSoulsx89 par mail et il m'a répondu qu'il avait dû changer ses informations, mais qu'il finirait bien par l'avoir. À moitié rassuré, je suis parti sur mon ordinateur en explorant tous les forums (y compris le vôtre) pour voir si ce joueur avait posté quelque chose ou si quelqu'un le connaissait... Absolument rien. Si je voulais le coincer, je devais le retrouver, et je me disais qu'il allait bien réapparaître à un moment ou un autre dans le jeu. 

Une semaine est passée entre les murs de mon appartement. Je pensais en être débarrassé... mais il a fini par apparaître à nouveau. C'était dans les ruines de la nouvelle Londo, la ville fantôme, sur le pont. J'ai eu juste le temps de prendre un screen, quand il m'a envoyé un message me disant : «Tu as gâché ta seconde chance, tu ne la mérites pas». Et là, pour la première fois, il a changé d'arme. 

Il m'a attaqué avec la main sombre, m'a tué d'un seul coup et a volé l'humanité de mon personnage. Il a disparu dans la seconde qui a suivi. Voici la dernière image que j'ai pu prendre de lui : 


Depuis, je cherche à savoir qui il est, je poste sur tous les forums, tous les sites, tous les réseaux sociaux, demandant aux joueurs s'ils l'ont croisé. J'essaye d'explorer tous les recoins du jeu en espérant le retrouver pour comprendre ce qu'il me voulait et ce qu'il voulait dire par «tu ne la mérites pas», mais je ne le retrouve pas. J'y arriverai bien à force de persévérer, même si il a depuis changé son pseudo pour NoSoulsx90 ... 》



vendredi 19 décembre 2014

Les cauchemars partagés

Les Cauchemars Partagés, aussi connus sous le nom de processus de l'Incubus, sont un rituel.
Il consiste à manipuler la victime, et ce jusqu'à sa mort, pour partager ses cauchemars avec d'autres personnes dans le monde.
C'est ce qu'on appelle plus communément la Catena.
Toutes les personnes atteintes d'un violent cauchemar y sont sensibles. Si une personne sujette à d'atroces mauvais rêves subit le même deux fois ou plus, cela peut signifier qu'elle sera la prochaine victime.

La personne atteinte aura un nouveau cauchemar, qui se répétera cinq nuits à la suite.
Le rituel, morbide, est effectué dans la ville de Ruby City, d'après certaines rumeurs dans l'Idaho.

Le processus est le suivant : pour pouvoir entendre chaque personne criant dans son sommeil suite aux cauchemars qu'il diffusera, un écarteur est placé dans l'oreille du martyr, afin de l'ouvrir.
Ensuite, deux aiguilles sont insérées dans sa moelle épinière afin d'infliger une pesante douleur.
Cette douleur assaillira la nouvelle victime lors de son réveil, afin qu'elle sache que ce n'était pas un cauchemar ordinaire. Mais aussi pour qu'elle s'en souvienne.
Et pour finir, le corps est calciné, pour qu'un nouveau cauchemar "naisse", et que la personne suivante soit choisie.

Cette procession épouvantable ne possède aucune origine connue à ce jour.
De même, aucune information concernant les intentions, ainsi que les assaillants, n'a pour l'instant été découverte.

Mais diverses légendes et rumeurs font mention de l'Incubus : ce rite apaiserait l'âme des morts et les libèrerait...
La Catena, à ce que l'on sait, est étalée sur deux semaines, tous les mois.
Il semblerait que les victimes de cette horreur soient, quant à elles, "sélectionnées" aléatoirement.

Si vous subissez de violents cauchemars, espérez donc que ce ne soit qu'une mauvaise passe.


mercredi 17 décembre 2014

Les rats quittent le navire

http://lrqln.tumblr.com/ - Le 26/11/2014, 23:53

Ça fait plusieurs heures que je réfléchis à la meilleure manière de donner suite à tout ça. Je me suis dit que ceci pourrait marcher, du coup je tente ma chance.

Vous me connaîtrez sous le pseudonyme “Dyka”. J’ouvre ce blog car j’ai été confronté dernièrement à des situations que je ne connaissais pas et qui m’ont plongé dans l’incompréhension. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, j’administrais un forum quand c’est arrivé et c’est une des choses que j’ai dû abandonner face à ça.
À tous ceux qui passeront ici: lisez ce qui suit attentivement. C’est d’une importance capitale. Je ne veux pas que vous soyez surpris à votre tour le jour où ça vous tombera dessus. C’est pour ça que j’ai décidé de rassembler ces preuves: j’espère avoir capté par ce moyen une partie de leur manière d’agir.

Avant tout, ne prenez pas ceci comme autre chose qu’un avertissement. Ce n’est pas là pour forcer la curiosité -ça pourrait bien le faire, et je prends ce risque- mais uniquement comme moyen de prévention. Je m’expose pour tous les autres au danger d’attirer leur attention: s’il vous plaît, ne produisez pas l’inverse de ce que je souhaitais faire. Soyez prudents, observateurs, et ne jouez pas au héros.
__________































 


__________























__________





























 


__________
 











 


__________
 
























__________














 
__________
















 
__________






 
__________












__________













__________

J’en suis resté là. Il n’y avait plus rien à sauver, et j’avais fini par perdre de vue la grande majorité des membres: une disparition très probable, une attestée, et tous les autres qui partaient les uns après les autres. Peut-être -j’espère- qu’ils ont compris plus vite que moi qu’il était plus sage de s’éloigner.

J’ai dit au début que vous deviez uniquement vous préoccuper de garder l’oeil ouvert à ce genre d’incident, sans chercher à venir à eux, ou à les conduire vers vous. Je serai l’exception. Malgré le peu d’implication que j’ai eu dans tout ça, je me doute que je suis probablement déjà en ligne de mire: donc je ne perds rien à poursuivre ce que faisaient column et Zamia, en comptant sur ma chance pour ne pas révéler trop tôt quelque chose qui puisse en gêner certains. Si je venais à disparaître brusquement, s’il vous plaît, ne prenez pas ma suite sans y réfléchir à deux fois.

Je le répète une dernière fois. Résistez passivement. Si vous les voyez venir avant qu’ils agissent, ils ne pourront plus vous atteindre, et vous aurez créé une impasse. Si besoin, n’hésitez pas à les bloquer totalement en pratiquant la stratégie de la terre brûlée: c’est ce que j’ai fait dans mon cas. Bien sûr, ils finiront par se tourner vers un autre public, et il faudra l’avertir à son tour. Mais tôt ou tard, ils n’auront plus rien pour nourrir leur monstre, si tant est qu’il existe, et ils finiront par s’éteindre.


Je compte sur vous.