Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 21 juillet 2013

Test non-concluant

"Bonjour, je m’appelle Louis. Je suis le créateur d'une grosse entreprise qui était très bien partie dans ses débuts, mais qui a malheureusement décliné dans sa poussée. Maintenant, je vous écris. Pourquoi je vous écris? Car j'ai besoin d'en parler, j'ai créé un monstre, et il me faut partager mes sentiments, je vais vous raconter mon histoire...


C'était en mai, oui en mai. Un lundi, ou un mardi, je ne sais plus. J'eu l'idée de créer mon entreprise. Du haut de mes 35 ans et sans emploi, il fallait que je me refasse. Donc, j'eus une idée toute bête au départ, mais qui a bien marché: cette idée était de faire des alarmes plus compliquées qu'avant. Maintenant, tous les voleurs savent comment contourner une alarme, mais mon idée était de reproduire une vie dans la maison, même s'il n'y avait personne. On était 3 sur le projet, nous 3 étions partant pour tout faire, et tout développer, mais à 3. Au départ on a récolté un maximum de bruits, des rigolades, des engueulades, des moments tristes ou même joyeux. Nous avions récupéré près de 300 sons. Ensuite, on a développé un système de lumière, qu'elle s'allume à ce moment et s'éteigne à ce moment, de la domotique dans le fond, mais en plus compliqué.


Notre projet commença avec des familles riches, car nos prix étaient plutôt élevés. Peu à peu les prix baissaient, et les commandes grandissaient, jusqu'à un jour. Une famille entière mourut 2 jours après la pose des alarmes... Beaucoup d'enquêtes eurent lieu, mais après 3 mois de recherche, on découvrît le problème: C'était une simple faille dans le système informatique qui avait lancé l'alarme en pleine journée, toute la famille mourut d'une crise cardiaque, ce qui était encore plus étrange.


Notre faille informatique avait été réparée, mais il y avait toujours des morts, toujours 2 jours après la pose. L'un de mes camarades quitta le projet. On aurait dû faire de même.


Ayant marre de ces problèmes, on installa une alarme dans la maison de mon camarade, on installa aussi des caméras. George (mon camarade) devait rester chez lui pour observer le système mais il avait fait un infarctus la veille. Il s'en était sorti, mais il était à l’hôpital.


J'observais donc seul la maison, je voyais la mère faire à manger et le fils sur son ordinateur jouer et parler avec des amis. Rien d'étrange , ils mangèrent assez tôt et n'étaient pas au courant du système d'alarme, ça faisait partie du plan. Je m'endormis presque sur l'ordinateur, d'ennui d'attendre le moindre signe...


C'est vers 22h50 que les premiers signes eurent lieu. Tout d'abord la caméra perdit ses couleurs , je voyais donc en noir et blanc, ensuite de multiples ombres apparurent. Rien de bien inquiétant dans le fond, donc ça ne m'inquiétait pas plus que ça.

Aux alentours de 23h20, j'ai revu ces ombres. J'ai regardé de plus près, bien plus près, et un bruit très aigu, voire strident, sortit de mes enceintes! Puis plus rien , la caméra ne montrait plus rien, je savais qu'il ne pouvait rien leurs arriver, cela ne faisait qu'un jour que l'alarme était posée, mais à minuit cela en ferait 2. Donc j'ai pris mon courage à deux mains et je suis vite allé chez eux. Arrivé devant chez eux, il était 23h45, la porte était ouverte et les fenêtres aussi. L'alarme passait en boucle le son d'une dispute. La dispute que nous avions mis pour une bêtise d'enfant, quand les parents et les enfants se disputaient. Cette alarme était rare, car on l'avait mise en périodes scolaires et en général, les gens ne partaient pas pendant les vacances scolaires.


Je suis rentré dans la maison. La première chose qui m'a choqué, c'est que je n'ai pas retrouvé la caméra et que je voyais comme dans l'ordinateur... En noir et blanc. 


J'ai commencé par visiter le rez-de-chaussée, mais je ne les ai pas trouvés, ensuite j'ai visité le sous-sol à leur recherche, et, là non plus, je ne les ai pas trouvés. J'ai visité toute la maison à leur recherche, mais je ne les ai pas trouvés!

Un seul endroit ne fut pas visité : le grenier. Mais George m'avait demandé de ne pas aller dedans, il me disait qu'il y avait des choses à ne pas voir, de vieux souvenirs qu'il avait enfouis à tout jamais. Alors je n'y suis pas allé. J'étais sur le point de sortir de la maison quand j'ai entendu l'horloge sonner, elle sonnait les 12 coups de minuit. Je suis descendu très rapidement mais la porte s'est fermée devant moi.


A ce moment j'ai compris notre erreur, ce n'était pas vraiment une faille dans le système informatique, mais c'était simplement nous qui dérangions les âmes de la maison, je suis certes un peu spécial sur les bords, mais j'avais foi en cette idée.


J'étais collé à la porte, la couleur revint dans mes yeux et je revis ces ombres, elles venaient par milliers du plafond, elle venaient du grenier. J'entendis ensuite des cris, des cris de bébé venant du grenier. Il n'avait pas de bébé et je le sais mais pourquoi ces pleurs de bébé?


Ces pleurs durèrent pendant près de 20 minutes , mon téléphone n'avait pas de réseau et la porte était bloquée de l’extérieur...


Après les pleurs, c'est un rire qui prit la place, un rire diabolique. Un rire d'enfant diabolique, ça m'a fait frissonner...


Que ce passait-il , je n'arrêtais pas de me le demander, alors j'ai couru vers la fenêtre de la cuisine que je n'aurais aucun mal à briser de mes mains...


Je me suis donc lancé dans une course pour arriver à la cuisine! Dès que je me suis retiré du mur, je me suis senti lourd sur mes jambes, c'était sûr, ça n'avait rien de naturel, chacun de mes pas était lourd, courir pour moi était une vraie épreuve. J'y suis enfin arrivé, j'ai pris mon élan et j'ai sauté contre la fenêtre.

Elle ne s'est pas cassée mais elle m'a renvoyé au sol. Comment une vitre pouvait-elle être si résistante ? J'ai donc recommencé une fois, deux fois, 3, 4, 5 fois mais rien ne s'est passé et à ce moment je me suis assis par terre et je me suis préparé à subir mon sort... J'ai regardé le sol, rempli d'ombres qui bougeaient sans arrêt... Puis j'ai regardé ma montre , je n'avais même plus peur , j'étais prêt à mourir. Mais en regardant ma montre j'ai vu qu'il était encore minuit, cela devait faire plus d'une demi heure que ça avait sonné, donc il ne devrait plus être minuit mais minuit et demi...


A ce moment j'ai remarqué que je ne pouvais plus rien bouger, le temps était comme arrêté, et il n'y avait que les ombres qui pouvaient se déplacer. Alors pour essayer de modifier ça, j'ai tenté de faire tourner l'aiguille de ma montre d'un tour, c'était très compliqué mais j'y suis arrivé, et à ce moment tout a recommencé. Les aiguilles tournaient, le vent soufflait.. Alors, pris de nausée, je suis sorti en vitesse de la maison....


Quelques jour plus tard, on m'apprit la mort de la famille de George, comme les autres, victime d'une crise cardiaque et au grenier.


George se suicida quelques jours après et, pour ma part, j'ai abandonné mon projet. Cela dois faire 6 mois que je vis en ermite dans un village fantôme, je le vis bien, je suis seul et je n'ai pas de problème. Je mange ce que je trouve et ces temps-ci je trouve beaucoup d'animaux mort aux alentours du village. Je pense que ça recommence , l'âme de cette maison vient se venger de moi.

Bizarrement la maison de George a brûlé quelques jours après sa mort, je ne me sens plus à l'abri, alors je vous écris ça pour vous dire que je vais fuir encore. Et je vous déconseille de bouleverser les âmes de ce monde, elle nous contrôlent et nous font vivre. Sur ce, bonne chance à vous, je pars me battre pour la vie que Dieu m'a donné.


Adieu ....


 
 
 
Louis.


2 commentaires:

  1. ...Cette pasta me fait penser à Lavanville ( à cause de l'alarme ) .Le son de l'alarme étant trop fort,tout le monde est mort à cause de ça ! ( parce que ça leur a éclaté leurs oreilles )...Enfin,après,je dis peut-être n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi elle ma fait pensée à LavenderTown

    RépondreSupprimer