Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 26 août 2013

Cauchemar éveillé

"Putain, il est déjà 2 heures du mat' ?"  

   

Ça, c'était moi, un samedi soir, ne sachant pas trop quoi faire de ma soirée. A vrai dire, tous les soirs c'est la même routine : je squatte mon ordinateur portable avec la télé allumée. Je parle à des amis Skype, et généralement vers les 1h du mat', je les lâche pour regarder d'autres trucs sans trop qu'ils me dérangent. Suite à ça, je regarde des trucs sur le paranormal, des vidéos, ce genre de truc quoi. Parfois j'y crois, parfois c'est plus difficile. En gros, c'était une soirée ordinaire et je me faisais littéralement chier. Ouais, j'aurais pu aller me coucher, mais j'avais pas sommeil, et j'avais juste pas envie. Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de regarder un peu les chaînes sur ma télé.  

   

Après être tombé sur du tout et n'importe quoi, je m'arrêtai brusquement sur une chaîne lointaine, vous savez, ces chaînes étrangères quoi, où tu comprends que dalle. Bon pourquoi je me suis arrêté ? C'était une séance d'hypnotisme, et apparemment, le téléspectateur pouvait tester tout en restant confortablement installé sur son canapé. Pourquoi pas, ça pouvait être marrant, même si je n'avais d'aucune idée de ce que en quoi le type pourrait bien nous transformer. Sûrement un truc stupide du style un poulet, un canard ou un ornithorynque, haha. Donc, l'hypnotiseur a sorti une sorte de... Spirale, qui tournait. Je fixais lentement la chose, même si la musique derrière était très dérangeante, une sorte de berceuse qu'on aurait accéléré, un truc du genre. Je fixais attentivement la chose, quand un claquement me réveilla et...  

   

Rien ne s'était produit. Rien n'avait changé en moi mais... La télé était bizarrement éteinte. Je n'ai pas cherché à comprendre, j'étais super fatigué, j'avais du mal à garder les yeux ouverts. Du coup, je me suis dit que je m'étais endormi pendant la séance, mes parents étaient rentrés de leur soirée et avaient éteint la télé sans me réveiller. Je me suis levé, et j'ai regardé l'heure : 2h15 ? Il était impossible qu'ils rentrent si tôt ! L'hypnotisme s'était passé il y a seulement quelques minutes ! J'essayais de trouver une explication logique, quand on toqua à ma porte. Cela ne peut paraître rien en temps normal, mais bordel, je rappelle qu'il était 2h du mat' quand même. Avec une certaine hésitation, très prudent, j’entrouvre très légèrement la porte. Personne. Je suis sorti pour regarder aux alentours, mais non, personne dans les environs. J'ai dû rêver à cause de la fatigue je me suis dit. J'allais rentrer quand quelque chose me glaça le sang.  

   

Il était là. L'hypnotiseur. A une trentaine de mètres de devant chez moi. Avec ses longs cheveux blancs et ses lunettes de soleil. Il avait encore sa spirale qui émettait la même musique flippante. Je suis vite rentré en courant, j'ai fermé toutes les issues possibles. Après ça, je me suis dit que j'ai dû grave délirer encore une fois, j'ai moi-même rigolé de ma stupidité. Franchement, qui peut croire à ces conneries, sérieusement ? Je suis monté me coucher, j'étais crevé comme pas possible, et ça se ressentait. En montant dans ma chambre, ma fatigue se sentait de plus en plus, c'était vraiment bizarre, comme si mes pas étaient de plus en plus lourds. Je me suis directement couché avec mes habits, et je me suis endormi. Enfin, j'ai "essayé". Quelque chose m'empêchait de dormir. Quelque chose dans ma tête. J'entendais cette musique, elle se jouait en boucle dans ma tête. Mais après m'être concentré, j'ai remarqué quelque chose... Cela ne venait pas de ma tête, mais de ma chambre ! Je me suis levé aussi vite que possible, et je l'ai vu. Dans un coin de ma chambre, il se tenait debout, me fixant attentivement, souriant du coin des lèvres. J'ai crié, je suis sorti de ma chambre pour descendre, mais il m'attendait en bas. Impossible ! J'ai regardé dans ma chambre, rien, je me suis retourné vers les escaliers mais... Il avait disparu.  

   

Je paniquais sévère. Je veux dire, c'était trop réel pour que ce soit une illusion. J'étais sûr que tout ça était vrai ! Sans attendre, je suis descendu pour sortir de ma maison, mais elle ne s'ouvrait pas ! Les clés étaient sur la porte quand j'avais fermé tout à l'heure, j'en suis sûr... Malgré mes efforts, je ne suis pas arrivé à l'ouvrir. Je me suis senti observé, en permanence. L'ambiance devenait de plus en plus oppressante, c'était l'enfer. Je pensais le voir de partout, je ne pouvais pas me cacher, j'étais piégé. Je cherchais désespérément une planque, un moyen de partir d'ici, il fallait juste que je me sorte de cette emmerde. D'un coup, je me suis souvenu : Dans notre garage, il y a une porte de sortie, qu'on bloque avec une planche. C'était mon seul espoir, je devais y aller !  

   

Je courus vers mon garage. Je ne me suis pas arrêté une seule fois. Même si il y avait eu cet homme devant moi, je suis sûr que j'aurais quand même continué. J'allais chialer, je suis sérieux, je savais que j'étais en danger. J'ouvre la porte qui mène au garage, et m'y voici. Il fait sombre, je n'y vois rien, mais je sais où me repérer pour trouver la porte. J'avance lentement, le silence était pesant, à chaque son qui se faisait entendre, je sursautais. Mais finalement, il n'y était pas. Rassuré, j'ai déplacé la planche de bois, je m'apprêtais à ouvrir la porte, quand un son se fit entendre. Une mélodie. Cette foutue berceuse dégueulasse. Je l'ai vu devant la porte qui menait à la maison. Toujours souriant. Je me suis retourné et ouvris la porte. Il était derrière cette porte, et sans que je puisse faire quoi que ce soit, son visage se déforma et il se jeta sur moi !  

   

... Et je me suis réveillé. J'étais assis, les yeux grands ouverts, la télé allumée. Il y avait cet hypnotiseur qui était applaudi par une centaine de personnes. Ce n'était qu'un "rêve", c'était vrai, le type m'avait juste hypnotisé. Tout ceci était si réel, mon dieu, c'était horrible. J'ai éteint la télé, rassuré, et je me suis levé pour prendre à boire.  
 
Mais quelque chose d'inattendu se produisit.  
Un son s'est joué derrière moi.  

   

C'était cette foutue berceuse.   

7 commentaires:

  1. Fan de Creepypasta31 août 2013 à 05:54:00

    J'ai accrocher jusqu'au bout et la fin ne m'as pas déçu. Bravos à l'auteur o/

    RépondreSupprimer
  2. Légèrement prévisible mais géniale.

    RépondreSupprimer
  3. Je fonce devenir Hypnotiseur ! x')

    RépondreSupprimer
  4. Hum, la dernière fin prévisible à mort, mais qu'est-ce qu'il aurai pu mettre d'autre ?

    RépondreSupprimer
  5. J ai accroche de ouf mec! Bravo l auteur

    RépondreSupprimer
  6. Excellente pasta Lucas Pane!!!!

    Un trigger d'emmerdes creeppastiques très original (une chaîne étrangère qui émet d'on ne sait ou et qui hypnotise le héro chez lui) ,un bon perso bien laid mais sans être trop caricatural (l'hypnotiseur) et une fin genre mise en abîme tres sympa!
    Du beau travail!!
    Bravo l'auteur!!

    RépondreSupprimer